Programme de santé communautaire : un mois des soins intensifs gratuits dans des hôpitaux mobiles à Pointe-Noire

Programme de santé communautaire : un mois des soins intensifs gratuits dans des hôpitaux mobiles à Pointe-Noire

le président de la fondation ’’Perspectives d’Avenir’’, Denis Christel Sassou N’Guesso.

le président de la fondation ’’Perspectives d’Avenir’’, Denis Christel Sassou N’Guesso.

Du 6 juin au 6 juillet prochain, la population de la Ville de Pointe-Noire bénéficiera des soins gratuits dans des hôpitaux mobiles dotés d’une technologie de pointe .Ce programme de santé communautaire a été lancé, ce 6 juin, à l’hôpital Loandjili de la ville océane par le président de la fondation Perspectives d’Avenir, Denis Christel Sassou N’Guesso, en présence des représentants de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et de la chambre de commerce de France.

Point de départ du programme communautaire qui se poursuivra dans tous les départements, la ville de Pointe-Noire a vibré ce 6 juin dans une allégresse totale. Jeunes, hommes et vieux se sont rassemblés de bonne heure pour palper du doigt la réalité des hôpitaux mobiles dotés d’une technologie de pointe mis à leur disposition par la fondation perspectives d’avenir de Denis Christel Sassou N’Guesso.

Durant un mois, la population ponténégrine va bénéficier des soins divers en chirurgie pédiatrique des enfants de zéro à 18 ans, en chirurgie générale pour les personnes adultes, en chirurgie stomatologie, ophtalmologique, gynécologique, et autres. Ce programme qui débutera proprement le 10 juin prochain, le temps de faire quelques réglages du plateau technique, ne se limitera pas à son quartier général qu’est l’hôpital de Loandjili. Elle se poursuivra dans les autres hôpitaux de Pointe-Noire.

Selon le coordonnateur de ce programme de santé communautaire, Docteur Emmanuel Koutaba, ce projet un enjeu majeur en raison de la très forte mortalité et morbidité au Congo. L’objectif poursuivi étant de sortir le Congo, a-t-il poursuivi, de sortir de « bourbier pathologique ». Il a précisé que, c’est cette raison qui a poussé la fondation perspective d’avenir de pouvoir ramener l’hôpital vers le malade. Un acte de « portée sociale », a dit le maire de Loandjili, Mme Marie Catherine Deckambie Mavoungou. De son côté, le délégué du représentant de l’OMS au Congo, M.Mouyokani, s’est réjoui que son organisation soit associée à ce programme de santé communautaire. Au regard des équipements dont dispose ce programme intègre, selon lui, les stratégies principales du programme de développement sanitaire, et cela dans le cadre du partenariat public-privé en matière de santé.

Pour Denis Christel Sassou N’Guesso, le principe des hôpitaux modernes était assez simple. « Il s’agit d’apporter l’hôpital à ceux qui ne peuvent s’y rendre, en raison de la distance, ou pour cause de moyens insuffisants », déclaré le président de la fondation perspective d’avenir avant d’ajouter que, ces hôpitaux fonctionneront sur la base des principes directeurs que sont : la gratuité des soins, la mobilité des médecins et la traçabilité des patients pour un meilleur suivi médical. Tout en justifiant le choix de Pointe-Noire comme étant la première capitale politique du Congo , il a indiqué que, une carte électronique sera remise à chaque patient et elle refermera ses informations médicales. « Elle est personnelle et confidentielle. Peut-être que cette carte sera la préfiguration d’une carte individuelle au Congo.», a-t-il conclu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A noter que le programme de santé communautaire est organisé en partenariat avec le ministère de la santé et de la population du Congo. Il est le prolongement des actions déjà menées sur le terrain par la fondation Perspective d’Avenir sur l’ensemble du territoire. Il s’agit notamment du don de matériel sanitaire, des campagnes de dépistage, de vaccination et de soins puis l’organisation des symposium sur des sujets de santé .

(Avec Royalafrikanews)


Tags assigned to this article:
CongoPointe NoireSante

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils