Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

Présidentielle Sao Tomé : la Commission électorale annule les résultats de la présidentielle

L’élection présidentielle à Sao Tomé et Principe, petit archipel africain réputé pour sa paix civile, a connu un coup de théâtre avec l’annulation de la victoire au premier tour d’Evaristo Carvalho, a annoncé la Commission électorale (Cen).

Cette décision ouvre la voie à un second tour entre M. Carvalho, candidat du Premier ministre Patrice Trovoada, et son challengeur direct, le président sortant Manuel Pinto da Costa (indépendant), ont indiqué vendredi la Cen et le Tribunal constitutionnel.

C’est une première en 25 ans de démocratie dans ce pays d’à peine 200.000 habitants: la Cen a démenti les résultats qu’elle avait annoncés dans la nuit de dimanche à lundi après le vote, et qui donnaient gagnant M. Evaristo Carvalho avec 50,1%.

M. Carvalho avait alors obtenu 34.629 voix, devançant le président sortant Manuel Pinto da Costa (24,8%, 17.121 voix) et Maria das Neves (24,1%, 16.638).

La Cen évoque une « modification de ces résultats provisoires », en raison des procès-verbaux des bureaux de vote de la diaspora (Portugal, Angola, Gabon, Guinée-Equatoriale) et d’un vote différé mercredi dans la localité de Maria Luisa.

« Aucun candidat n’a réussi à obtenir plus de la moitié des voix valablement exprimés », ce qui ouvre « l’hypothèse d’un second tour », poursuit la Cen, qui s’en remet au Tribunal constitutionnel pour les résultats définitifs.

Lequel Tribunal constitutionnel évoque également un second tour entre MM. Carvalho et Pinto da Costa, sans préciser de date.

« Que vergonha! » (quelle honte!) ont réagi plusieurs internautes sur le site du journal numérique Telanon.info, principale source d’informations dans l’archipel, demandant la démission du président de la Cen.

La victoire de M. Carvalho avait été contestée par Manuel Pinto da Costa et de Maria das Neves, soutenue par l’historique Mouvement pour la libération de Sao Tomé et Principe (MLSTP), avec un recours conjoint devant le Tribunal constitutionnel.

MM. Trovoada, vainqueur des législatives en 2014, et Carvalho avaient célébré dès lundi soir leur victoire devant des milliers de personnes. Leurs adversaires dénonçaient déjà une concentration des pouvoirs entre les mains de leur parti, l’Action démocratique indépendante (Adi, centre-droit).

Investi d’un mandat de cinq ans, le président arbitre mais ne gouverne pas dans cette ancienne colonie portugaise, laissant la réalité du pouvoir au chef du gouvernement.

Le développement est l’enjeu majeur du petit archipel qui dépend à 90% de l’aide internationale.

Par l’AFP

1 Comment

1 Comment

  1. JDM

    24 juillet 2016 at 18 06 17 07177

    Ainsi va l’Afrique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils