Présidentielle en RDC : Sassou Nguesso, président en exercice de la CIRGL demande un décompte des voix

Denis Sassou N’Guesso

Le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso, président en exercice de la CIRGL, a suggéré ce dimanche 13 janvier 2019, dans une déclaration publiée sur Congo Souverain, aux structures compétentes d’envisager le décompte des voix pour garantir la transparence des résultats de l’élection présidentielle contestée en RDCongo.

Le numéro un congolais qui ne cache pas son inquiétude face au risque d’une crise post-électorale, et des répercussions qu’elle pourrait avoir dans la sous-région, demande également aux structures compétentes de fournir l’assurance nécessaire aux gagnants et aux perdants.

Jeudi dernier, dans une déclaration publiée par le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, le président Denis Sassou Nguesso relève que la CIRGL prend note de la proclamation de la victoire de Félix Tshisekedi et invite les parties à observer les procédures et voies de recours légales.

Il y a contestations et doutes. Les observateurs de la CENCO sur place ont émis des critiques sur la base de faits objectifs.

Après le recours devant la Cour constitutionnelle déposé par Martin Fayulu, un autre candidat, Théodore Ngoy, lui emboiter le pas. Il a déposé dimanche un recours en contestation.

Avec Les Echos du Congo Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Ali Bongo a déposé un recours devant la cour constitutionnelle pour contester les résultats de certaines communes

Alors que Jean Ping a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle jeudi, le camp d’Ali Bongo devrait déposer une

Congo: Sassou Nguesso décrète 2017 “l’année de la rigueur et de la vérité”

Le chef de l’Etat congolais s’est prêté à la tradition comme chaque fin d’année. Sassou Nguesso a présenté ses voeux

Bientôt une route reliant Brazzaville à N’Djamena en passant par la RDC et Bangui

Le projet a fait l’objet, le 8 mai à Brazzaville, des échanges entre le gouvernement et une délégation de la

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils