Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Présidentielle au Gabon : Pour la sœur d’Ali Bongo, c’est Jean Ping qui a “remporté l’élection”

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

Les résultats définitifs de l’élection présidentielle gabonaise devraient être connus le 30 août. Samedi 27 août, le Gabon votait pour élire son président et peut-être tourner la page de la dynastie Bongo, accrochée au pouvoir depuis 1967 avec d’abord Omar Bongo, le père, puis Ali le fils, élu de manière contestée en 2009. Face à Ali Bongo, qui se représentait, s’avançait Jean Ping, ancien ministre d’Omar Bongo, et aujourd’hui leader de l’opposition gabonaise.

«Bongo, comme d’autres en Afrique, semblait peut-être indétrônable. Mais pour la première fois, il y a une conjonction d’éléments favorables à l’opposition. Jean Ping bénéficie désormais du soutien d’une partie du système, en rupture de ban avec Ali Bongo. Du coup, l’alternance ne fait plus peur», confie à Libération Régis Marzin, chercheur spécialisé sur les élections en Afrique.

Jean Ping a même devancé l’annonce officielle des résultats en déclarant lors d’une conférence de presse tenue dans son quartier général dimanche 27 août: «Je suis l’élu. J’attends que le président sortant m’appelle pour me féliciter». Une annonce qui, plus que basée sur des résultats définitifs a été faite pour mettre la pression sur le camp présidentiel. En face, le staff d’Ali Bongo a appelé à des trucages et des mensonges.

Mais le soutien le plus inattendu pour Jean Ping dans ces heures brûlantes, qui vont s’étirer jusqu’à mardi 30 août dans l’après-midi où la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) devrait annoncer les résultats, vient de la famille Bongo. Hirmana Loïse Sassou Nguesso, la fille d’Omar Bongo et demi-soeur d’Ali, a posté un message sur son compte Facebook dimanche pour encourager le clan Bongo à admettre la victoire de Jean Ping.

«Félicitations à Jean Ping, merci à tous les électeurs pour cette mobilisation d’exception, merci au président sortant Ali Bongo Ondimba, merci à tous les gens qui sont restés dans les bureaux afin de s’assurer de la transparence des résultats», a-t-elle  écrit notamment.

Pas sûr que ce message fasse vraiment sourire Ali Bongo à l’heure où toutes les rumeurs sur les résultats des urnes circulent sur les réseaux sociaux.

© Slateafrique

[GARD align=”center”]

Laissez un commentaire