Présidentielle au Gabon : le Parti socialiste français appelle à la « sérénité »

Présidentielle au Gabon : le Parti socialiste français appelle à la « sérénité »

En se basant sur des chiffres collectés par l’opposition, Jean Ping, principal opposant à la réélection d’Ali Bongo, s’est déjà dit « élu » à l’issue du scrutin présidentiel gabonais. Cette déclaration intervient alors  que les résultats officiels ne seront communiqués que mardi.  De son côté, Ali Bongo, président-candidat, a indiqué qu’il attendait « sereinement » les résultats. Dans un communiqué, le Parti Socialiste français a déclaré que la sérénité doit présider à l’issue du scrutin.

« Alors que les premières estimations indiquent que le Président sortant Ali Bongo serait battu au profit de Jean Ping, la sérénité doit présider à l’issue du scrutin », a indiqué dimanche dans un communiqué le Parti socialiste en France. Avant d’ajouter : « Voilà plus d’un demi siècle que la famille Bongo gouverne le Gabon. Une alternance serait signe de bonne santé démocratique et un exemple ».

Selon le document, le Parti socialiste sera d’une extrême vigilance sur les résultats de l’élection présidentielle au Gabon.  Le PS a affirmé que le vote libre des citoyens est « l’outil par lequel la démocratie s’exprime et l’alternance, quand ils le décident, doit fonctionner ».



1 comment

Write a comment
  1. Flo Lunick
    Flo Lunick 29 août, 2016, 07:36

    De quoi je me mêle ? Tout le monde sait ce que la France veut ! Mais votre Ping ne sera pas élu ! Laissez les africains en paix! Bongo peu faire 100anq au pouvoir cela n’engage je le peuple Gabonais

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils