home International, Politique Présidentielle au Gabon : Jean-Marie Le Pen félicite Ali Bongo Ondimba pour sa réélection

Présidentielle au Gabon : Jean-Marie Le Pen félicite Ali Bongo Ondimba pour sa réélection

Alors que la contestation est encore vive au Gabon, au lendemain de la proclamation des résultats consacrant la réélection d’Ali Bongo, les félicitations commencent par tomber sur la table de ce dernier. La toute première félicitation vient de Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen, le président d’honneur du Front National, parti de l’extrême droite français, a félicité le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo pour sa réélection à l’issue d’un scrutin très contesté. «Je félicite le président Ali Bongo pour sa réélection », a posté Jean-Marie Le Pen sur son compte Twitter.

Cette réaction de président d’honneur du parti de l’extrême droite français prend le contre-pied de la sortie du Parti Socialiste français qui avait appelé Ali Bongo à reconnaître la victoire de l’opposant Jean Ping, qui continue de revendiquer sa « victoire », dénonçant un truquage des résultats au profit du président sortant dans la province du Haut-Ogooué.

Selon les chiffres officiels, le président sortant (57 ans) devance son rival de 5.594 voix, sur un total de 627.805 inscrits.

Le taux de participation a été de 59,46% avec 356.890 suffrages exprimés, M. Bongo recueillant 177.722 voix et M. Ping 172.128.

Les contestations concernent les résultats de la Province du Haut-Ogooué, berceau de la famille Bongo, où la participation atteint, selon les résultats officiels, 99,93%. Ali Bongo y a recueilli 95,46% des suffrages. Impossible selon l’opposition, emmenée par Jean Ping qui demande un comptage des voix bureau de vote par bureau de vote.

L’Union Européenne, la France et les USA ont également appelé au recomptage des voix. Les pressions se multiplient à l’international.

Sur place à Libreville, on note des manifestations de l’opposition et des courses poursuites entre forces de l’ordre et manifestants de l’opposition. On signale l’arrestation de plus de 200 personnes dans la journée d’aujourd’hui.

8 thoughts on “Présidentielle au Gabon : Jean-Marie Le Pen félicite Ali Bongo Ondimba pour sa réélection

  1. La France est derrière toute cette pagaille que Ping est entrain de semer au Gabon, Ali ayant rejeté la France depuis 2009, après que son père était un des piliers de la France Afrique, l’offre que Ali n’a pas accepté, la France cherche coup par coup à lui retirer le pouvoir pour le donner à Ping qui est d’ailleurs le meilleur ami de Bourgi, ex-missionnaire et transporteur des mallettes d’Afrique vers la France, c’est un Réseau très élargi que les Gabonais eux memes ne comprennent pas. Mais Ping ne vient pas pour servir le Gabon, mais plutot pour rétablir l’ancienne France Afrique, Watara en sait quelque chose dans cette affaire, malheureusement, leur plan n’a pas abouti. Je les déteste ces français qui ne veulent jamais laisser l’Afrique libre. Mais un jour viendra ça va se savoir!

    1. Ali parle de « DEMOCRATIE » alors est-ce que cela rime avec la coupure d’internet et les réseaux sociaux ?? Jusqu’ici, je n’ai pas entendu dans les discours d’Ali une compassion pour les morts lors de cette crise, pas un mot de condoléances, même pas un petit geste. C’est ignoble !

  2. Vraiment drôle ce monsieur. Le meilleur en France et en Afrique qu’on crève.
    Vraiment pathétique. Et ça se prétend démocrate.
    Du vrai n’importe quoi.
    Toujours dans la provocation. Il ferait mieux de s’occuper de ses oignons.
    🙂

  3. On a que faire de ses félicitations. Il peut les mettre où nous « Pensons ». Un véritable clown d’une époque déjà révolue. Il ferait mieux de présenter ses félicitations à Hollande ou à Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils