Présidentielle au Gabon : 5 jours après le vote, les Gabonais sont toujours dans l’attente des résultats

Présidentielle au Gabon : 5 jours après le vote, les Gabonais sont toujours dans l’attente des résultats

Depuis la fin du scrutin du 27 aout 2016 jusqu’à nos jours, les gabonais du territoire national que la diaspora sont toujours dans l’attente impatiente des résultats définitifs de la présidentielle.

Prévue normalement pour le 30 aout 2016, la publication des résultats définitifs de la présidentielle devant départager deux principaux candidats qui se réclament la victoire tarde toujours à venir  dans ce sens que la CENAP devrait éclairer la lanterne du peuple gabonais sur le nom de celui qui doit conduire les destinées de ce pays pendant ce nouveau septennat.  

De ce  fait, les avis sont diversement partagés au sujet du retard dû à la publication des résultats. Les uns pensent que ce retard est dû par le fait que la CENAP doit prendre assez de temps avant de rendre officiel ces résultats. D’autres par contre, s’inspirant de la réalité de certains pays de la sous région en matière de fraude électorale, pensent que ce retard est crée dans l’objectif de permettre à la majorité présidentielle et aussi à l’exécutif de modifier des résultats réellement sortis des urnes. « Le pays n’a même trois millions d’électeurs alors pourquoi ces résultats tardent toujours à venir.» S’exclamait un jeune gabonais qui a requit l’anonymat.

 Par ailleurs, la peur est grandement observée dans la ville à travers le fort déploiement de la force publique dans les endroits stratégiques et aussi à travers l’envahissement de certaines pharmacies, boulangeries et super marchés où bon nombre de familles viennent s’approvisionner en vivres et en médicaments afin de prendre des précautions. La circulation routière est très timide dans la ville. La population craint les débordements après la publication des résultats, préférant rester chez elle.

Bon nombre de gabonais demandent à la CENAP de vite proclamer les résultats afin que les inquiétudes des uns et autres cessent. Ainsi, sentant la tension ainsi que la psychose qui règnent dans la ville avant la publication des résultats définitifs de l’élection présidentielle, certaines représentations diplomatiques à l’instar de France, a demandé à ses ressortissants être prudent 24 heures avant la publication des résultats.

« Les résultats doivent être déjà rendus officiels afin de cesser planer l’incertitude et le doute dans la conscience collective du peuple gabonais. Et, pour éviter qu’il ait mécontentement de la population, les résultas publiés par la CENAP doivent être le reflet de la vérité des urnes. Que le meilleur gagne et que perdant reconnaisse ainsi sa défaite. » affirme un Gabonais.

Après la longue journée d’attente, la CENAP a finalement débuté ce mercredi 31, la plénière qui devrait permettre de conclure les débats sur les résultats et les transmettre au ministère de l’intérieur pour publication. Mais, avant d’y arriver le Gabon continue de vivre une seconde journée rouge.

Celmond Koumba

Envoyé spécial à Libreville pour ICIBrazza


Tags assigned to this article:
GabonPrésidentielle au Gabonunion européenne

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils