home Politique Présidentielle au Congo: Tsaty Mabiala en fidèle continuateur de l’œuvre de Lissouba

Présidentielle au Congo: Tsaty Mabiala en fidèle continuateur de l’œuvre de Lissouba

Pascal Tsaty Mabiala
Le candidat de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) à l’élection présidentielle, Pascal Tsaty Mabiala

Le candidat de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) à l’élection présidentielle, qui a tenu vendredi un meeting à Mfilou dans le 7ème arrondissement,  a déclaré poursuivre l’œuvre du président fondateur tout en la réadaptant au contexte et aux besoins de l’heure.

Devant les sympathisants et militants massés au rond-point situé devant le siège de l’arrondissement de Mfilou, le candidat du principal parti de l’opposition s’est proclamé l’homme du changement dont il a dit être possible pour faire « tomber » l’Eléphant, logo du président sortant et candidat à sa propre succession.

« Cette grande mobilisation me rappelle le temps de Pascal Lissouba dont nous avons pris l’engagement de réhabiliter par la poursuite de son œuvre que nous allons, une fois au pouvoir, réadapter au contexte et aux défis de l’heure », a-t-il précisé.

Pascal Tsaty Mabiala a résumé ses défis sur trois axes prioritaires, à savoir la réhabilitation de l’école pour une meilleure formation de l’élite congolaise qui fait gravement défaut dans le pays.

Outre la formation, garantir les soins de qualité à tous les Congolais et l’emploi des jeunes pour lutter contre le chômage constituent également les axes prioritaires du candidat auxquels s’ajoute la diversification de l’économie en vue de sortir le Congo de sa dépendance vis-à-vis du pétrole.

« Le monde développé de demain appartient non seulement à ceux qui ont le pétrole et les mines, mais aussi à ceux qui possèdent le savoir », a-t-il lancé précisant que « le changement est possible ».

S’adressant à la foule qui scandait en chœur « Tsaty président ! », le candidat a appelé ces derniers à l’unissons pour un vote massif le jour « J », en faisant allusion à la date du scrutin, le 20 mars.

« Que le mot président ne s’arrête pas aux meetings, mais qu’il se concrétise par notre élection afin de mettre en pratique notre triptyque : Formation-Santé pour tous – Emploi », a-t-il réitéré.

Par ailleurs, dans un langage voilé en langue nationale ‘’Kituba’’, le postulant à la magistrature suprême a jeté des piques au pouvoir sortant qui, selon lui,  construit des infrastructures routières dont la durabilité n’excède plus une année. Pour argumenter, il a cité en exemple l’avenue Ngamaba construit sous l’ère de celui dont il entend poursuivre l’œuvre.

Pour terminer, Pascal Tsaty Mabiala a demandé à ces militants et sympathisants de s’armer de courage pour mettre fin au coup d’Etat électoral. Il a rappelé la mise en place par les candidats de l’IDC-Frocad d’une commission technique des élections.

Après Ewo, Ouesso, Brazzaville et le Pool où il est deja passé, Tsaty Mabiala  a annoncé mettre le cap sur toute la partie sud du Congo où il envisage tenir plusieurs meetings pour vulgariser son programme de société.

Guy-Gervais Kitina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils