home Congo, Politique Présidentielle au Congo: Sassou axe sa campagne autour du « chômage des jeunes »

Présidentielle au Congo: Sassou axe sa campagne autour du « chômage des jeunes »

Le président sortant, candidat à la présidentielle du 20 mars prochain, Denis Sassou N'Guesso, a lancé samedi à Pointe-Noire sa campagne électorale
Le président sortant, candidat à la présidentielle du 20 mars prochain, Denis Sassou N’Guesso, a lancé samedi à Pointe-Noire sa campagne électorale

Le candidat du Rassemblement de la majorité présidentielle (RMP) et président sortant du Congo, Denis Sassou N’Guesso, a promis, lors du lancement de campagne samedi à Pointe-Noire, capitale économique du Congo, de garantir l’emploi des jeunes pour son prochain mandat, s’il est réélu.

Le président de la République sortant, candidat du Rassemblement de la majorité présidentielle (RMP) à l’élection du 20 mars a indiqué, lors de son meeting samedi à Pointe-Noire, que le climat est désormais propice pour la création d’emplois au profit de jeunes congolais.
 
Parlant du chômage des jeunes, Denis Sassou N’Guesso a affirmé que le pays est sur la bonne voie, car les conditions de paix sont réunies pour que les investisseurs créent des emplois. Mais avant cela, il faut d’abord régler, selon lui, la question de la formation qualifiante, c’est-à-dire de la formation professionnelle des jeunes.
 
En effet, selon l’analyse du candidat du RMP, en l’an 2050 le continent africain comptera près de 2 milliards d’habitants en majorité jeune, donc il est question de s’y atteler pour donner de l’emploi aux jeunes. S’adressant aux Ponténegrins en langue vernaculaire, kituba, l’orateur a beaucoup insisté sur la santé de la population qui occupe une place de choix dans son nouveau projet de société.
 
A cet effet, l’État procède actuellement à la construction de près de quinze hôpitaux généraux dans les douze départements du pays. Par exemple, présentement, il se déroule la construction de près de quinze usines à Maloukou qui donneront près de trois mille emplois pour la jeunesse, donc il faut la qualification de la jeunesse. Ainsi, par la formation professionnelle des jeunes, on luttera efficacement au chômage des jeunes.
 
Parlant de la fibre optique, Denis Sassou N’Guesso a souligné avec assurance ce qui est fait, car celle-ci a déjà démarré à Pointe-Noire et a atteint plusieurs localités du sud tout comme du nord du pays et ira jusqu’à d’autres localités du nord telle que Ouesso. Sans oublier le maillage de tout le pays en boulevard énergétique. Les travaux des usines de phosphate et potasse au Kouilou, qui donneront des milliers d’emplois aux jeunes, ont déjà démarré, a-t-il souligné.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notons que ce meeting qui a duré près de trois heures a été riche en sons et en couleurs. Venue très nombreuse et très enthousiaste, la population a plusieurs fois interrompu le discours du candidat Denis Sassou N’Guesso par des applaudissements très nourris et continus.
 
L’orateur a su, avec ingéniosité, leur expliquer son nouveau projet, « La marche vers le développement. Allons plus loin ensemble », présenté comme la suite logique des deux premiers que sont : La Nouvelle Espérance et le Chemin d’Avenir. À la seule différence que celui-ci doit pouvoir avec insistance mettre les femmes et les hommes au cœur du développement, conformer le rôle stratégique de l’État dans l’ économie et dans la sphère sociale, consolider et pérenniser la croissance économique inclusive par la diversification et les réformes économiques, préparer les jeunes à l’emploi par la formation qualifiante, arrimer le Congo au développement de l’économique numérique, poursuivre les réformes institutionnelles.
 
Séverin Ibara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils