Présidentielle au Congo: le Niari et la Bouenza promettent un vote massif à Sassou N’Guesso

Présidentielle au Congo: le Niari et la Bouenza promettent un vote massif à Sassou N’Guesso

Le président sortant congolais, Denis Sassou N'Guesso

Le président sortant congolais, Denis Sassou N’Guesso

A quelques jours de la fin de la campagne électorale comptant pour l’élection présidentielle du 20 mars prochain, Denis Sassou N’Guesso vient de communier ce 15 et 16 mars avec les habitants de Dolisie, dans le Niari et de la Bouenza. Deux départements qui promettent au président candidat une victoire dès le 1er tour.

A Dolisie, face à ses nombreux partisans, venus l’écouter le 15 mars enfin de matinée,  il a dit toute sa joie de revenir dans la ville qui l’a vu grandir : « j’ai passé une grande partie de ma jeunesse ici. J’ai commencé ma vie d’homme à Dolisie, où je compte plusieurs amis, en l’occurrence mes anciens condisciples de Mbounda. Avec eux, nous continuons à nous fréquenter et à nous assister assidûment, jusqu’à aujourd’hui. Dolisie, c’est donc chez moi et je saurais donc compter sur votre vote le 20 mars prochain », a déclaré en substance, le candidat de la majorité présidentielle.
 
Denis Sassou N’Guesso a ensuite évoqué la municipalisation accélérée du département du Niari, lancée en 2006, pour dire que tous les projets prévus dans ce cadre seront parachevés.

Enfin il a promis de bitumer trois routes dans le département du Niari : la première partira de Dolisie à la frontière gabonaise, en passant par Kimbangou. La deuxième concerne Dolisie-Makabana-Mossendjo et Mbinda. Et la troisième reliera Dolisie à Londela-Nkaye ; localité située à la frontière de l’Angola. Ici, promesses contre promesses, les populations, soucieuses de voir leur département se développer davantage, ont promis de voter massivement le 20 mars pour la candidature de Denis Sassou-N’guesso.
 
C’est sur ces entrefaites que le candidat du RMP a quitté la capitale de l’or vert sous une météo plutôt pluvieuse.

Loudima, ville natale de Tsaty Mabiala, candidat de l’Upads à la prochaine élection, a constitué la première étape de la campagne du candidat de la majorité présidentielle dans le département de la Bouenza. DSN a tenu son meeting devant une foule de partisans relativement dense, sous un ciel menaçant et chargé d’eau. Ici, comme partout où il est passé, les populations ont promis un vote massif en faveur de sa candidature.

A Nkayi et à Madingou, les meetings se sont tenus devant des immenses foules, en dépit des intempéries dues à la grande pluie qui s’est abattue sur les deux localités et qui, loin d’entamer l’ardeur de ses partisans, les ont plutôt galvanisés ; eux qui l’attendaient depuis les premières heures de la matinée.
 
Prenant la parole en premier, la coordinatrice de l’équipe de campagne dans la Bouenza a décliné les raisons du choix de la population de leur localité à voter en faveur de la candidature de Denis Sassou N’guesso, qui selon elle, gagnera la présidentielle dès le premier tour.
 
En retour, Denis Sassou N’Guesso a remercié les populations et a dit son implication personnelle dans la pleine réalisation des projets relatifs à la municipalisation accélérée du département de la Bouenza, prévue cette année. A la jeunesse qui réclame les emplois, Denis Sassou-N’guesso a promis de créer les conditions permissives pour des formations qualifiantes au profit de la jeunesse. Ce qui à terme, donnera la possibilité aux jeunes de se munir, chacun, d’un métier conséquent, source d’emploi.
 
Ce mercredi, 16 mars, Denis Sassou N’Guesso était à Mouyondzi (Bouenza), avant d’atteindre Mindouli et Kinkala dans le Pool.


Tags assigned to this article:
Présidentielle au CongoSassou N'guesso

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils