Présidentielle au Congo: Ils sont «tous» devenus des inconditionnels du «Youki»

Présidentielle au Congo: Ils sont «tous» devenus des inconditionnels du «Youki»

Youki

Présidentielle au Congo: Ils sont «tous» devenus des inconditionnels du «Youki»

En choisissant la jarre, comme logo de sa candidature à l’élection présidentielle du 20 mars 2016, l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas n’imaginait pas que ce logo éclipserait en audience, même momentanément, le brillant soleil du M.c.d.d.i (Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral), parti fondé par son défunt père, mais dont la justice lui a interdit l’usage des attributs. En tout cas, les partisans du candidat Pako (Parfait Kolélas) sont gagnés par la «Youkimania.» Ils dansent, crient et hurlent  pour ceux qui ne comprennent pas l’enjeu de l’heure, et ils n’ont qu’un mot à la bouche: «Youki». Des jeunes gens s’autoproclament propagandistes de leur leader, et expliquent à qui veut les entendre l’intérêt «d’oublier le soleil et que l’heure est au Youki», sans exiger de l’argent pour le travail de porte-à-porte, de domicile à domicile, dans les quartiers et de table-à-table dans les marchés.



No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils