Présidentielle au Congo: début de la distribution des cartes d’électeurs

Présidentielle au Congo: début de la distribution des cartes d’électeurs

Les cartes d’électeurs |Image d’archive

Les cartes d’électeurs |Image d’archive

Le coup d’envoi a été donné le 28 février par Henri Bouka, président de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), au siège de l’arrondissement 2 Mvou-Mvou qui a eu l’honneur de recevoir et de distribuer en premier lesdites cartes.

La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence d’Alexandre Honoré Paka, préfet de la ville, d’André Guy Edmond Loemba et Lauréate Mbéri Bigny, respectivement, administrateur maire et secrétaire générale de Mvou-Mvou, ainsi que des membres de la Commission électorale locale.

Juste après la remise des cartes aux chefs de quartiers par le premier citoyen de l’arrondissement, André Guy Edmond Loemba, les chefs de blocs, institués comme agents distributeurs se sont déployés dans les quartiers. Les premières cartes d’électeur ont été distribuées au CQ 203 dans la rue Abbé Saké en présence d’Henri Bouka qui a tenu à faire une descente sur le terrain et fait le porte à porte avec eux pour s’assurer du bon déroulement de l’opération.

Cela, à l’étonnement et à la satisfaction des citoyens. « Je suis très surprise et heureuse de recevoir ma carte chez moi en présence de toutes ces autorités. C’est pour la première fois que cela nous arrive. Cela prouve que les choses évoluent dans le pays », a confié Edwige Lusiana toute joyeuse. Adamou Souraiya, mère de famille, a, pour sa part, exhorté la population de Mvou-Mvou à accomplir le devoir civique et à œuvrer pour la préservation de la paix : «La présence des autorités chez moi m’encourage à aller voter, et j’invite les autres à faire de même et à veiller à ce qu’il y ait toujours la paix dans notre pays.»

Notons que cette campagne de distribution des cartes d’électeur se déroulera en deux phases. La première consistera en la distribution des cartes d’électeur de ceux qui avaient leurs noms sur les listes avant leur révision. La deuxième concernera ceux qui ont été enrôlés lors de la révision du 15 janvier au 15 février derniers.

Ceux qui n’auront pas leurs cartes ou auront des réclamations à faire devront se rapprocher des commissions locales et plus particulièrement des chefs de blocs. « Leurs réclamations donneront lieu à des vérifications et si celles-ci sont fondées, leurs cartes d’électeur seront éditées et leur seront portées à domicile»,à précisé Henri Bouka dans sont mot de lancement de l’opération.

Pointe-Noire succède à Brazzaville où les opérations de distribution des cartes ont commencé le 27 février dernier. Celles-ci vont se dérouler sur toute l’étendue du territoire national.

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Tags assigned to this article:
Les cartes d’électeursPrésidentielle au Congo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils