Présidentielle au Congo : À Djambala, Sassou assuré de l’emporter dès le premier tour

Présidentielle au Congo : À Djambala, Sassou assuré de l’emporter dès le premier tour

Le président sortant congolais, Denis Sassou N'Guesso

Le président sortant congolais, Denis Sassou N’Guesso

Fort du soutien que lui apportent ses partisans depuis le début de sa campagne électorale, Denis Sassou N’Guesso a pris acte, le 11 mars, à Djambala, de l’engagement de ses partisans à voter massivement pour lui, le 20 mars prochain. C’était au cours du meeting qu’il tenait dans le chef-lieu du département des Plateaux en présence d’une foule galvanisée par toutes sortes de slogans et de chants à l’honneur du candidat.

 Dans son discours de circonstance, Denis Sassou N’Guesso a promis, au lendemain de la victoire qu’il dit certaine le 20 mars de poursuivre pour Djambala et les autres districts du département, la construction des infrastructures inscrites au programme de la municipalisation accélérée. Il a estimé que les bases sont jetées partout dans le pays pour lui permettre d’assurer son développement mais que celui-ci passe nécessairement par la formation et la qualification des citoyens aux métiers divers. Cette démarche, a expliqué le candidat du Rassemblement de la majorité présidentielle, figure en bonne place dans son projet de société 2016-2021 qu’il entend mettre en œuvre aussitôt après son élection.

La cérémonie dont la modération était assurée par Florent Ntsiba a donné lieu à des prestations scéniques puisées dans la culture ancestrale des peuples des Plateaux visiblement réservées aux initiés. Ce qu’expliquait peut-être la présence de nombreux chefs traditionnels à la cérémonie.

L’étape de Djambala était précédée par celle de Ngo, à 123 kilomètres. Le meeting tenu après une pluie de plusieurs heures a également été ponctué d’engagements mutuels entre le candidat et ses partisans.  » Vous aviez promis l’électricité  à Ngo, il y a quelques années et vous avez tenu parole puisque notre localité est électrifiée, mais nous manquons de l’eau potable » a plaidé le directeur local de campagne, Auguste Gongarad Nkoua. Réponse du candidat:  » Les études de faisabilité du projet d’adduction d’eau de Ngo sont déjà réalisées et nous le concrétiserons « .
Ce 12 mars, Denis Sassou N’Guesso « rattrapera » l’étape de Lekana qu’il n’a pu parcourir pour des raisons de météo avant de se rendre dans le département de la Lekoumou.

Gankama N’Siah


Tags assigned to this article:
À DjambalaPrésidentielle au CongoSassou

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils