home Sport Présidence de la FIFA: la CAF refuse son soutien au candidat de l’Afrique

Présidence de la FIFA: la CAF refuse son soutien au candidat de l’Afrique

Issa Hayatou
Issa Hayatou, président de la CAF

Le président de la Fédération libérienne, Musa Bility a annoncé sa candidature pour au poste de présidence de la Fédération internationale de football (FIFA) prévue le 26 février 2016. Alors que plusieurs acteurs ont pensé qu’il devrait compter sur le soutien naturel de la Confédération africaine de football (CAF), c’est une totale surprise ce jeudi. La CAF a annoncé qu’elle décide de ne pas apporter son soutien à Musa Bility.

La CAF d’Issa Hayatou a décidé au terme de la réunion de son comité exécutif tenu jeudi à son siège, au Caire, en Egypte, de ne pas soutenir la candidature libérienne au poste de présidence de la FIFA.

«Après un échange fraternel, empreint de sincérité et de cordialité, le Comité exécutif de la CAF a décidé, à l’unanimité, de ne pas apporter à Monsieur Musa Bility le soutien sollicité de la part de la CAF et le lui a signifié, en lui souhaitant bonne chance dans la suite de son entreprise», indique un communiqué de la CAF.

Pour l’instance continentale du football, la décision a été prise à la suite de l’audition de Bility, à sa demande, pour exposer les raisons de sa candidature à la présidence de la FIFA. La CAF précise qu’elle a décidé de se «donner le temps nécessaire pour étudier toutes les options et se déterminer», afin de «préserver les intérêts et l’unité du football africain».

La CAF annonce une réunion de son Comité exécutif pour les 27 et 28 octobre prochains, soit le lendemain de la clôture du dépôt des candidatures pour la présidence de la FIFA pour se décider.

En dehors du président de la Fédération libérienne de football, plusieurs autres candidatures sont annoncées. Il s’agit notamment de celles de la légende brésilienne Zico, du Sud-Coréen Chung Mong-Joon, du Français Michel Platini, du prince jordanien, Ali Bin Hussein, adversaire malheureux de Blatter en mai dernier, et de l’ancienne star mondiale, Diego Maradona.

Le Comité exécutif de la CAF a donné mandat à son président, Issa Hayatou, pour mener les consultations nécessaires avec les autres présidents de confédérations par rapport à la réflexion sur les réformes en cours à la FIFA.

De même, l’Egyptien Hani Abo Rida et le Congolais Constant Omari Selemani ont été désignés comme représentants de la CAF au sein de la «Task-force réformes» établie par la FIFA.

(AVEC OEILDAFRIQUE)

TAGS:
Photo du profil de Oeil D'Afrique

Oeil D'Afrique

Site panafrician. Journal en ligne avec des correspondants dans les grandes villes africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils