home Pointe Noire Pointe-Noire/Dolisie : le danger est toujours permanent sur les routes congolaises

Pointe-Noire/Dolisie : le danger est toujours permanent sur les routes congolaises

la route Pointe-Noire/Dolisie
Des accidents sur la route Pointe-Noire/DolisieImage d’archive|Freewheely

Avec des chauffeurs qui roulent à tombeau ouvert, le danger est toujours permanent sur les routes congolaises. C’est le cas, notamment, de la route goudronnée Pointe-Noire/Dolisie (163 km) qui traverse la forêt du Mayombe.

On y roule bien tant est que la route a été élargie et rechargée de bitume. Mais, elle est très sinueuse. Les chauffeurs imprudents qui croient faire le rallye ou qui surchargent leurs véhicules au-delà du poids autorisé font de nombreuses victimes.

Tenez! Vendredi 3 avril, une collision a eu lieu, au Km 15, entre deux porte-containers roulant en sens contraires, en plein jour. Le bilan fait état d’un mort sur-le-champ, en l’occurrence le chauffeur d’un des deux porte-containers, lesquels ont fini leur course dans un ravin. Samedi 3 avril 2015, les pneus d’un taxi ont éclaté et la voiture a fait tonneau, avec, à son bord, sept passagers, dont un nourrisson de neuf mois.

L’accident s’est produit juste à l’entrée de la base-vie de la société chinoise en charge des travaux, sise non loin de «Les Saras». Le taxi, qui avait quitté Pointe-Noire pour la ville sucrière de Nkayi, s’est retrouvé dans un ravin, les quatre roues en l’air. Bilan: le chauffeur, victime d’un violent choc, souffre au niveau de la colonne vertébrale; une femme, grièvement blessée, une autre a eu des blessures légères. Ils ont été conduits à l’hôpital général de Dolisie.

Le même jour, un camion chargé de casiers vides de boisson, appartenant aux Brasseries du Congo, allait à Pointe-Noire. Abordant la descente de Masseka, il a été trahi par la vétusté de son système de freinage.

Le camion a foncé droit sur le talus droit, en allant à Mvouti. Bilan: plusieurs bouteilles cassées et des casiers détruits. Il faut une vraie campagne de sensibilisation des automobilistes au départ de Dolisie et de Pointe-Noire, pour réduire le taux d’accidents sur cette route qui a pourtant une grande valeur économique.

LASEMAINEAFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils