home Pointe Noire Pointe-Noire : un présumé voleur molesté par la population

Pointe-Noire : un présumé voleur molesté par la population

Tié-Tié
Tié-Tié

Un présumé voleur appréhendé dans la nuit du 25 au 26 août par un groupe de gens, dans la zone du fond Tié-Tié, précisément à l’entrée du quartier la poudrière, a été battu et brulé sur certaines parties de son corps.

Des habitants de cette zone, ont été surprises au reveil de constater la présence d’une personne de sexe masculin, brûlée sur le corps et  enfermée dans une maison construite en matériaux provisoires.

Aucune information réelle n’ a été livrée sur ce fait insolite, chacun des présents sur les lieux l’interprétant à sa manière. Ce qui a donné lieu à une confusion totale.

 Ce genre de phénomène, indique- t-on,  se repète souvent ses derniers temps dans la ville de Pointe-Noire.  Mardi dernier en effet,  un autre présumé braqueur a été brulé vif par la population dans le même quartier du fond Tié-Tié.

Aujourd’hui, malgré la présence des commissariats de police dans cette zone, notamment au fond Tié-Tié, à Mpaka (Socofran) et les commissariats de  Police et de la Gendarmerie ferroviaire, situés en pleine gare, les cas de vol sont toujours récurrents.

Chaque jour, dans les rayons allant du  marché jusqu’aux rails du Chemin de fer Congo océan (CFCO), de nombreuses personnes se font voler leurs porte- monnaies, téléphones, sacs à main et autres objets de valeur, par des personnes mal intentionnées.

Rappelons que cette situation d’insécurité, ternie non seulement l’image de ce marché référentiel, mais cause également un état d’inquiétude chez de nombreuses personnes habituées à y faire leurs emplettes. On les entend souvent dire : « ici, il faut rester coller avec son sac pour ne pas se faire avoir par les voleurs ».

Hugues Prosper Mabonzo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils