home Économie, Pointe Noire Pointe-Noire : près de 500 bouteilles de gaz de cuisine saisies par les services de commerce

Pointe-Noire : près de 500 bouteilles de gaz de cuisine saisies par les services de commerce

Vue de bouteilles de gaz saisies par les services du commerce
Vue de bouteilles de gaz saisies par les services du commerce

Les services de la direction départementale de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales de Pointe-Noire ont appréhendé, le 15 janvier,  près de 500 bouteilles de gaz de cuisine vendues illicitement par un commerçant véreux dans le troisième arrondissement Tié-Tié.

Le commerçant de nationalité congolaise est  spécialisé pour la spéculation et la surenchère du prix de vente des bouteilles de gaz de cuisine dans la ville, 10.000 F CFA l’unité à la place du prix officiel  de ce produit fixé à 5700 F CFA l’unité. « Les bouteilles de gaz étaient vendues à la sauvette sans obéir aux prix homologués de ce produit, ceci est contraire à la loi 06/94 à son article 23. Un procès verbal en bonne et due forme sera fait signer à cet operateur économique véreux, ainsi une vente aux prix normaux de ces bouteilles sera organisée conformément aux textes en vigueur », a indiqué   Yvon Claiz Baboutana, directeur départemental de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales du département de Pointe-Noire.

L’orateur a aussi saisi cette opportunité pour lancer un appel à d’autres commerçants véreux qui peuvent exister dans la ville. «Plusieurs sanctions sont  prévues conformément à ce genre de pratiques susceptibles d’entraîner jusqu’à la fermeture du dépôt de l’opérateur incriminé. Dans les cas de récidive, on pourra aller jusqu’au  retrait de l’autorisation de vente du commerçant.  J’attire donc par cette occasion  l’attention d’autres opérateurs économiques véreux qui ne respectent pas les prix fixés par le ministère du Commerce pour mettre un terme à ces pratiques mafieuses et les contrôles seront intensifiés, les brigades  seront debout, en alerte en vue de mettre la main sur ces opérateurs économiques mafieux qui font de la surenchère des produits à Pointe-Noire conformément aux orientations du ministère du Commerce et des Approvisionnements », a-t-il indiqué.

Notons que cette façon de faire amplifie la rareté de gaz au niveau des stations de vente et chaque jour qui passe on constate quelques affluents de Ponténégrins devant ces dites stations à la recherche de gaz qui de plus en plus est devenu une denrée difficile à avoir.

Séverin Ibara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils