Pointe-Noire: les élèves du lycée Mpaka se plaignent des conditions d’apprentissage

Pointe-Noire: les élèves du lycée Mpaka se plaignent des conditions d’apprentissage

Une vue des conditions d'apprentissages des élèves Crédit photo"Adiac"

Une vue des conditions d’apprentissages des élèves Crédit photo »Adiac »

Pléthore chronique des effectifs des élèves, le manque de salle de classes, bref les conditions d’études sont déplorables au lycée de Mpaka situé dans le sixième arrondissement, Ngoyo. 

Le lycée de Mpaka fait partie aujourd’hui des plus grandes structures scolaires à Pointe-Noire. Malheureusement, depuis très longtemps, il a un déficit important en salles de classe et connaît une pléthore chronique des effectifs des élèves. La classe de terminale D2, par exemple, comptait près de 200 élèves au début de l’année scolaire, elle est passée à 185 élèves dans la période allant d’octobre à novembre, puis à 135 élèves après le baccalauréat test tenu en décembre dernier, raconte un élève de cette classe.

En effet, le manque de salles de classe est un mal dont souffre depuis des années le lycée de Mpaka.  Pour permettre à ses élèves de ne pas manquer les cours, la direction a été contrainte de squatter quelques salles de classe dans l’enceinte de l’école primaire Marien Ngouabi, située à quelques mètres du lycée. Depuis toujours, les conditions sont restées en l’état. Pas de salles de classe appropriées, les élèves apprennent dans des salles en forme de hutte, ouvertes de chaque côté, les exposant à la poussière, au vent et aux intempéries.

Dans ces salles de classe de fortune, les élèves sont en surnombre et manquent de tables-bancs pour s’asseoir confortablement et suivre les enseignements dans les meilleures conditions. Face à cette difficulté, certains d’entres-eux sont obligés de débourser la somme de 100FCFA pour la location d’une chaise en plastique. « Nous apprenons dans des conditions inhumaines, les tables-bancs sont insuffisantes, certains élèves restent débout jusqu’à la fin des cours, ce qui n’est pas normale », se sont-ils plaints Rappelons que l’année dernière, afin de permettre à ces lycéens de travailler plus sereinement, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, avait engagé les travaux de construction de neuf salles de classe et d’une salle de TIC (technologies d’information et de communication) dans ce lycée. Les travaux ont été exécutés par l’entreprise 3CL et avaient presque atteint leur phase de finition. Malheureusement, aujourd’hui, ils sont restés au point mort, laissant ainsi les élèves dans un désespoir profond.

Hugues Prosper Mabonzo


Tags assigned to this article:
lycée MpakaPointe Noire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils