home Congo Pointe-Noire: le mauvais exemple du maire de Mvoumvou qui exige la réfection des devantures des commerces

Pointe-Noire: le mauvais exemple du maire de Mvoumvou qui exige la réfection des devantures des commerces

A l’occasion des festivités du 56e anniversaire de l’indépendance, le maire du 2e Arrondissement Mvoumvou a publié un communiqué officiel dans le quel il exige aux commerçants installés sur les avenues principales de sa circonscription de ravaler leurs façades, sous peine de sanctions, exigeant au commissaire de police de veiller à l’application de ce communiqué.

Comme cela se passe souvent au Congo, le maire Edmond Loemba se sent exempter de l’obligation d’exemplarité. Les citoyens exaspérés attendaient que l’exemple vienne de la commune que nenni. Ils ont à leur tour dénoncé l’insalubrité du mur d’enceinte de la commune de Mvoumvou dont l’état laisse à désirer, en postant les images sur les réseaux sociaux.

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

3 thoughts on “Pointe-Noire: le mauvais exemple du maire de Mvoumvou qui exige la réfection des devantures des commerces

  1. Non non , vous n’avez rien compris, car l’exemplarité ne consente juste les nons pilleurs, les nons voleurs et non assassins, les pilleurs, voleurs et assassins ne sont pas tenus de respecter la loi.
    Allons seulement.

  2. Nous montrerons a tous ces voleurs-indécrottables comment diriger un pays et comment aménager un territoire.
    Nous raserons tous les bidonvilles qu’ils ont cree dans tout le pays.Et nous bâtirons du vrai

  3. Au Congo les maires ne sont pas élus mais nommés par Mr Tchioko. Donc ces maires-voleurs imposés aux populations, à l’instar de Viaudo, sont des postiches, des marionnettes du clan des pilleurs. Pointe-Noire est la ville pétrolière la plus sale du monde où règne l’insécurité. Ce Loemba qui n’a aucune perspective pour la ville et qui n’est même pas capable de ravaler les murs de sa propre mairie prend des mesures farfelues pour embêter les pauvres citoyens. Les jeunes de Mvou-Mvou occupez-vous de cet énergumène, la commune vous appartient, lui c’est un imposteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils