home Pointe Noire Pointe-Noire : l’ancien cimetière de Mont-Kamba transformé en champ de manioc et maïs

Pointe-Noire : l’ancien cimetière de Mont-Kamba transformé en champ de manioc et maïs

Situé dans le quatrième arrondissement Loandjili, à Pointe-Noire, une grande partie de cet espace public réservé jadis à l’inhumation des corps est devenu un champ de culture de manioc et de maïs. Les populations profitent ainsi de l’indifférence et du désintérêt des pouvoirs publics  

« Il n’y a plus de dignité aux morts lorsqu’on  voit se  développer à l’intérieur de ce cimetière des cultures de manioc, de petits-poids, de maïs, de l’oseille, de gombo, d’arachide et autres. Ce phénomène soulève l’observation des bonnes règles de civisme et des mœurs, interpelle les populations riveraines et la responsabilité des autorités préfectorales et municipales du département de Pointe-Noire qui doivent mettre un terme à cette  pratique blâmable. C’est une  honte pour une ville. L’endroit  s’est transformé aussi en décharges publiques pour les populations riveraines. Actuellement, poursuit l’orateur, le cimetière est gagné par de hautes herbes servant parfois de refuge ou de fumoir à de nombreux hors la loi», s’est indigné Magloire Sita Kaya, un sexagénaire vivant à Loandjili.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a quelques mois, l’ancien cimetière de Mont-Kamba a fait plusieurs fois l’objet des opérations de police. Celle-ci visait à interpeller les  délinquants qui pouvaient s’y refugier.

Il faut dire que ces agissements posent une fois encore l’éternelle problème de l’entretien des cimetières dans les villes.  Autre problème moral : la profanation des cimetières par des citoyens inciviques.  

Séverin Ibara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils