Pointe-Noire : des stations services encore à sec

Pointe-Noire : des stations services encore à sec

les stations services sont en rupture dans la ville de Pointe-Noire

Les stations services sont en rupture dans la ville de Pointe-Noire

Depuis près de deux jours, les stations services sont en rupture dans la ville de Pointe-Noire. Cette situation oblige les chauffeurs des véhicules du transport en commun, de passer des nuits blanches devant ces lieux d’approvisionnement pour esperer avoir le carburant.

 « J’ai passé la nuit  dans une station d’essence rien que pour avoir du carburant, je suis très fatigué ce matin, mais que voulez-vous, je dois travailler pour joindre les deux bouts du mois », raconte un chauffeur de taxi.

Après quelques mois de sècheresse dans la quasi-totalité des stations services de la ville océane, Pointe-Noire connait une fois de plus, une pénurie d’essence. Ce phénomène qui a tendance à se répéter, perturbe non seulement le trafic routier, mais occasionne également le phénomène des demi-terrains.

En effet, du fait de cette pénurie plusieurs stations services sont en rupture de carburant, et les quelques unes qui en detiennent encore sont prises d’assaut.

La situation prend la forme d’un tape-à-l’œil, avec ces nombreuses voitures qui s’alignent en file indienne sur plusieurs mètres aux abords des stations services. À cela s’ajoute de nombreux bidons qui s’accumulent aux pieds des pompes.

Rappelons que, les raisons liées à cette pénurie sont  restées jusque là inconnues et comme la fois dernière, aucune autorité ne s’est laissée entendre sur cette question. Pour l’instant seul les chauffeurs de voitures diésel sont épargnés par cette situation déplorable.   

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
essencepénuriePointe Noirestations

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils