Pointe-Noire : À Tchimani, un homme retenu «mystiquement» au fond d’un puits a été libéré

Pointe-Noire : À Tchimani, un homme retenu «mystiquement» au fond d’un puits a été libéré

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

C’est une histoire à dormir debout qui court les rues de Pointe-Noire. Un homme, la soixantaine environ, aurait été retenu, mystiquement, pendant vingt-quatre heures, dans un puits, malgré les secours des gens du quartier Tchimani, à Pointe-Noire, avant d’y être extirpé. Fort de sa réputation, on a fait appel à lui pour creuser davantage un puits de neuf mètres dans une concession habitée. Il y est descendu, mais au bout de quelque temps, il a commencé à pousser des cris de détresse. Des gens ont alors volé à son secours et fait des pieds et des mains pour l’extirper du puits. Sans succès. Les secouristes avaient la sensation qu’une force invisible retenait l’infortuné, selon eux. Comme cela ne suffisait pas, on a fait appel à d’autres sauveteurs, notamment des pasteurs d’églises de réveil, qui ont conclu qu’effectivement, des forces maléfiques le retenaient prisonnier. Après plusieurs heures de prières, l’opération a, finalement, réussi, le lendemain, à 9h00. La foule a poussé des cris de joie, quand le miraculé a été sorti du puits. Il était épuisé et très affaibli. Il a été conduit dans un hôpital. Il faut, néanmoins, louer la mobilisation spontanée des gens du quartier qui l’ont sauvé.


Tags assigned to this article:
Pointe NoirepuitsTchimani

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils