Plusieurs centaines de passeports diplomatiques congolais ont été annulés par le gouvernement

Le passeport congolais

Un passeport ordinaire congolais ©ICIBRAZZA

Plusieurs centaines de passeports diplomatiques congolais ont été annulés par le gouvernement et leurs détenteurs appelés à les rapporter aux autorités.

C’était l’une des recommandations du FMI et, depuis l’entrée en vigueur en février du passeport diplomatique Cemac aux conditions d’attribution restrictives, une obligation régionale. Par note de service en date du 19 juin, Jean-Claude Gakosso, le ministre congolais des Affaires étrangères, a signifié à tous les détenteurs de passeports diplomatiques congolais annulés par décret l’obligation de les ramener au siège de son ministère.

Ils sont au total 1297, anciens ministres, sénateurs, députés, magistrats, officiers supérieurs, directeurs de banque, membres de la famille présidentielle, retraites de la haute fonction publique, ainsi que les conjoints  et enfants de ces  derniers ou des ministres en exercice à devoir désormais se résoudre à voyager avec un passeport ordinaire. 

©JA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congopasseport congolaispasseport diplomatique

Related Articles

France : Les passeports congolais désormais établis à Paris

La révolution est en marche du côté de l’Ambassade du Congo en France. Les passeports du Congo-Brazzaville seront désormais établis

Congo – drame de Chacona : des ONG pour des sanctions contre les coupables

Un collectif d’Ong de défense des droits de l’homme a exigé, mercredi à Brazzaville, des sanctions disciplinaires et pénales contre

Congo – Brazzaville : la pluie fait encore des dégâts matériels à Massengo

Le mur de clôture de la parcelle des sœurs auxiliaires de Marie immaculée, une propriété de l’église catholique au quartier

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils