Pierre Mabiala : « le pasteur Ntumi fera l’objet de poursuites pénales, qu’il soit là ou pas »

Pierre Mabiala : « le pasteur Ntumi fera l’objet de poursuites pénales, qu’il soit là ou pas »

Le ministre de la Justice et des droits humains, Pierre Mabiala, a demandé jeudi au procureur de la République d’accélérer la procédure contre l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi, qui pourrait être jugé par contumace. 

« Donc je vous donne ces deux instructions, en tant que Garde des sceaux. Nous voulons vous annoncer, pour faire d’une pierre deux coups, que le Pasteur Ntumi fera l’objet de poursuites pénales, qu’il soit là ou pas. Nous procèderons à l’ouverture d’une information jusqu’au niveau de la Cour criminelle, quitte à le juger même par contumace, s’il est absent des assises », a déclaré Pierre Mabiala lors d’une conférence de presse sur les allégations formulées contre le Congo par l’ONG Human Right Watch.

Par la même occasion, le ministre a exigé du Procureur de la République « d’activer » la procédure judiciaire qui avait déjà été ouverte contre le général Mokoko Jean-Marie Michel. «Parce que les procédures pénales ne doivent pas être rangées dans les tiroirs de la justice  », a-t-il ordonné aux magistrats présent dans la salle. 


Tags assigned to this article:
Pasteur NtumiPierre Mabiala

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils