Philippe MVOUO : Télé Congo doit-être le leader des médias au Congo

Philippe Mvouo

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo

Le devoir des médias c’est d’assurer la pratique de la démocratie et qu’en sa qualité de première chaine de télévision nationale, Télé Congo devrait donc affirmer son leadership et donner l’exemple aux autres chaines. A martelé le Président du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication Philippe MVOUO dans le cadre de sa visite de travail ce mardi 14 novembre au Centre National de Télévision et de Radiodiffusion.

La Chaine nationale alors rappelé à l’ordre par le numéro Un (1) de la Liberté de Communication est obligée, si bien sûr elle veut désormais assumer son rôle d’une chaine impartiale, de revoir ses traitements d’informations. Façon qui lui est souvent reprochée par ses téléspectateurs qui qualifieraient Télé Congo de «Télé-foufou». Une qualification qui est due au fait que selon la plupart des concitoyens, la première chaine d’informations du pays est un peu petit peu à coté à coté de la plaque. On lui reproche le fait que ces journalistes ne font pas ce que demandent les contraintes et les obligations de la profession notamment l’impartialité dans le traitement de l’information. Bien qu’il y ait des journalistes qui font plus ou moins bien leur travail comme il se doit à l’instar de Gildas MAYELA, le jeune que j’admire bien et les vieux qui ont fait le beau temps de cette Télé comme les Jean-Claude KAKOU et BITALABITEMBO et bien d’autres avant eux, selon les dires d’une inspectrice l’enseignement primaire et secondaire admise à la retraite, Mme Bak. 

Il y a souvent le parti pris, dit un étudiant en journalisme à l’Université Marien Ngouabi. C’est la Chaine nationale et la plus grande du pays qui a par rapport à toutes les autres, a le plus grand nombre des journalistes et à un véritable bijou comme local, donc elle devrait satisfaire son public dans son ensemble. Tenir compte de ceux qui sont pour une idéologie donnée ou pas (ceux qui sont pour la majorité présidentielle ou l’opposition). Donc considérer aussi ceux qui ne s’intéressent pas à la politique et qui savent que suivre les informations, c’est se cultiver et avoir la connaissance sur ce qui se passe ici et ailleurs. Tel que l’a dit Fred, j’ai voulu suivre ce qui s’est produit dans la capitale lorsqu’il a plu dans la nuit du jeudi à vendredi. Car je sais qu’il y a eu des dégâts suite à cette grande pluie qui avait mis à mal des gens dans certains quartiers de Brazzaville, tel qu’on l’a suivi sur DRTV Internationale. Mais Télé Congo n’a même pas songé faire un sujet sur un tel fait de société et se fixe seulement sur ce que tel ou tel Ministre aurait fait. Poursuit- il que la DRTV a des bons programmes de diffusion que notre chaine dite nationale. J’’ai pu suivre ce que vivent les populations des quartiers le «Bled» et Itsali qui souffrent et manque d’hôpitaux ainsi que d’eau potable. C’est ce que j’attends aussi de voir sur ma Chaine nationale qu’elle dénonce les tares et les mauvaises pratiques des politiques suivies de la mauvaise gestion de la chose publique. 

Ainsi, la question que d’aucuns se posent est celle de savoir si le gouvernement qui leur dite la ligne de conduite ? 

En effet, la Télé et la Radio nationale doivent comme l’avait dit M. Philippe MVOUO, Président du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication (CSLC) assurer le leadership des médias dans le pays. Mais, la chaine nationale sera t- elle à mesure de mettre en pratiques toutes ces suggestions qui lui sont souvent faites par le public ? 

Un constat général se dégage après plusieurs témoignages et propos recueillis sur cette chaine dite nationale : Elle accorde trop une attention particulière aux actions et aux activités menées par le Gouvernement en général et par certaines formations politiques en particulier. Elle doit revoir ses programmes de diffusion afin que cette chaine qui, hier était inscrite parmi les meilleures chaines de l’Afrique centrale, puisse retrouver ses lettres de noblesse. 

Eric MOUIMAT

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoPhilippe Mvouotélé Congo

Related Articles

Buy ranitidine 150mg

The blockers of histamine h2 receptors, including ranitidine and antacid preparations aluminum hydroxide, sodium bicarbonate reduce the bioavailability of cefpodoxime

Hydrea online calculator

What should i avoid while taking hydrea.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils