home International Paris : en pleine rue, des Congolais se donnent en spectacle pour 100 euros

Paris : en pleine rue, des Congolais se donnent en spectacle pour 100 euros

Un couple formé par deux congolais de Brazzaville s’est violemment disputé à la gare de Villeneuve St Georges attirant l’attention des voyageurs. Les échanges de parole en langue vernaculaire Lari portait sur le récent paiement par la Caf de l’allocation pour la rentrée scolaire.

Les deux Congolais venaient de descendre du RER D en direction de Melun et attendaient la correspondance pour Grigny où se trouve leur domicile. Les femmes d’origine africaine sont souvent accusées de s’accaparer l’argent versé par la Caisse d’Allocations Familiales (Caf ) au profit de leurs enfants. C’est le cas de certaines Congolaises qui détournent l’argent à des fins personnelles.

Selon des témoins, les deux Congolais en question ont commencé leur dispute depuis la Gare du Nord. L’homme n’a pas apprécié que sa femme refuse de lui remettre 100 euros pour passer quelques moments avec ses amis dans un restaurant congolais bien connu du 10eme.

Furieux, l’homme a rappelé, en langue Lari, à sa femme de nombreux transferts de cet argent de la Caf à sa famille au pays. Un reproche que celle-ci a mal pris et s’est lancée dans diverses injures contre son mari, traité parfois de paresseux et soûlard.

Un vieux Congolais a tenté une médiation pour faire revenir à la raison le couple qui a quatre enfants. La Caf verse comme allocation de rentrée scolaire 363 euros par enfant âgé entre 6 et 10 ans, 383 euros entre 11 et 14 ans. L’homme a menacé de brûler ou vendre tout nouveau vêtement que sa femme s’achèterait avec cet argent.

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

4 thoughts on “Paris : en pleine rue, des Congolais se donnent en spectacle pour 100 euros

  1. Information utile et son intérêt. Informer nous plutôt sur l’avancement mieux le recul du congo ou encore faite des enquêtes sur la corruption au Congo. Merci

  2. Ecoutez Mr le journaliste,vous appelez les langues de chez vous de langues vernaculaires.
    Je tombe de haut.J’avais oublie que vous sortez de l’école du colon.
    Toutes les langues doivent être appréciées de la meme façon et a leur juste valeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils