home Brazzaville, Congo Ouverture imminente de la corniche sud de Brazzaville

Ouverture imminente de la corniche sud de Brazzaville

Ouverture imminente de la corniche sud de Brazzaville
Ouverture imminente de la corniche sud de Brazzaville

Le ministre en charge de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, Jean Jacques Bouya, a déclaré, récemment, à l’issue de la visité de la corniche sud de la ville capitale que cet ouvrage, pratiquement achevé, sera mis en service sous peu.
Accompagné par le directeur Afrique centrale de l’Agence Française de Développement (AFD), Philippe Chedanne, Jean Jacques Bouya a visité le module sud de la corniche distant de 5 k00 m. Financé par l’AFD développement, ce chantier prévoit la construction de six giratoires d’accès aux voiries à aménager.
Il s’agit, en fait de l’aménagement et du bitumage d’une voie expresse permettant aux Brazzavillois de se déplacer sans être confrontés au phénomène d’embouteillages qui s’impose à la ville de Brazzaville. De même, il est prévu le traitement de quelques voiries des quartiers de Bacongo et de Makélékélé sur 6 km 424 m.
Saluant la coopération entre le Congo et l’AFD, le ministre à la Présidence de la République, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation général aux grands travaux a exprimé son satisfecit sur la mise en valeur de ce site dont les travaux touchent à leur fin. Présentement, le travail consiste à remblayer les ravins les ravins avant de compactage du sol.
Interviewé à la fin de la visite, Philippe Chedanne s’est également réjoui de la bonne qualité de cette coopération entre le Congo et l’AFD dans le cadre notamment des infrastructures, des actions sociales et du développement durable. L’AFD intervient également dans les cadres socio-médicaux et l’assistance au développement humain inclusif. Elle intervient aussi dans le registre des investissements du secteur agricole, afin de diversification de l’économie du pays et de la gestion durable des forêts.
A cette occasion, Jean Jacques Bouya a clôturé visité sa visite par le tronçon Case de Gaulle Mam i Watta qui surplombe le ravin du Tchad par un pont haubané. Réalisé par CRBC, cette entreprise chinoise s’attèle aux travaux de finition de cet ouvrage.
Débuté en mars 2015, ces travaux seront livrés à échéance, soit 35 mois après, a-t-on noté.

ACI

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils