Onze ans de pénurie d’eau potable au quartier Mongo-Kamba à Pointe-Noire

Onze ans de pénurie d’eau potable au quartier Mongo-Kamba à Pointe-Noire

Pénuries d’eau potable au Congo-Brazzaville

Image d’archive|Pénuries d’eau potable au Congo-Brazzaville

Depuis l’extension du réseau de distribution d’eau de la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau) à Mongo-Kamba, à la faveur des travaux de la municipalisation accélérée de la ville de Pointe-Noire, en 2004, les robinets sont secs.

L’eau n’y jaillit point. Les habitants de Mongo-Kamba ont l’impression que cette situation ne semble pas préoccuper les responsables de la S.n.d.e et même le gouvernement.

A quelque chose malheur est bon, dit-on. Certains jeunes  de Mongo-Kamba font du transport de l’eau des forages privés dans des bidons de 25 litres, moyennant 100 francs Cfa, leur métier.

Comme un malheur ne vient jamais seul, l’éclairage public est défaillant depuis un trimestre. Les lampadaires sont éteints. Aucune explication n’est donnée à la population, qui ne sait plus à quel saint se vouer, face à  la recrudescence des actes d’insécurité.

Les habitants de Mongo-Kamba ne sont pas loin de se considérer comme les laissés-pour-compte de la République.

LASEMAINEAFRICAINE


Tags assigned to this article:
Eau potablePointe Noire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils