Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

RD Congo

Mukwege sur la vaccination contre le COVID-19: « s’il demande mon avis, je dirai qu’il faut qu’il commence par vacciner la Chine, l’Europe et l’Amérique »

La polémique sur les essais vaccinaux en Afrique faiblit – pour l’instant. Elle a cependant laissé des traces. Docteur Jean-Jacques Muyembe, chef de la riposte contre le nouveau coronavirus en RDC, a d’ailleurs sensiblement limité ses sorties médiatiques depuis sa communication sur le sujet.

Ce samedi, Dr Denis Mukwege, à la tête de la commission sur la santé du comité provincial multisectoriel de lutte contre le COVID-19 au Sud-Kivu, a donné son avis sur la question.

« Il n’y a aucune raison de commencer la vaccination chez nous. A ce stade, aucun vaccin n’a été homologué. Même quand un vaccin sera trouvé, s’il demande mon avis, je dirai qu’il faut qu’il commence par vacciner la Chine, l’Europe et l’Amérique là où la maladie a commencé. Pourquoi il devrait commencer en Afrique », déclare Docteur Mukwege, répondant à une question au cours d’une conférence de presse.

Pour lui, c’est également une question d’égalité.

« Je pense le noir, le blanc ou je ne sais pas qui encore nous somme égaux. Nous aussi nous pouvons bénéficier d’un vaccin dont l’expérimentation a commencé ailleurs. Je vais appeler cela l’égalité du genre humain. On ne peut penser que les vaccins ne soient testés d’abord qu’en Afrique », dit le Prix Nobel de la Paix.

A ce stade, la vaccination est considérée comme l’approche la plus efficace pour combattre les maladies infectieuses d’origine virale. Les grands centres de recherche du monde se focalisent sur cette voie étant donné que la pandémie ne faiblit pas.

Actuellement, cinq vaccins font l’objet de premiers test chez les humains aux USA et en Chine. Par ailleurs, 67 autres vaccins sont à l’étape des essais précliniques.

Aussi, plusieurs expérimentations sont en cours sur le plan thérapeutique. Par exemple, un essai clinique français a débuté cette semaine, pour voir si le transfert de plasma de patients guéris du coronavirus peut aider ceux en début de maladie. Environ 200 guéris ont été approchés pour donner leur plasma. Lequel plasma devra être injecté quelques dizaines de patients avec l’objectif de voir si ce plasma thérapeutique leur évite de présenter des formes graves de la maladie.

Source 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils