Mugabe menace de renvoyer son vice-président pour rébellion présumée

Robert Mugabe

Le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe ©Reuters

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a menacé samedi démettre son vice-président Emmerson Mnangagwa pour rébellion présumée, le sommant même de quitter le ZANU PF au pouvoir et de former son propre parti.

Le vétéran zimbabwéen, qui a fêté ses 94 ans en février 2018, a ouvertement accusé Mnangagwa de fomenter une rébellion contre lui.

S’adressant à des milliers de partisans lors du rassemblement de la ZANU PF dans la ville de Bulawayo, Mugabe a indiqué que Mnangagwa avait incité au moins deux provinces à se rebeller contre lui.

 

« Nous savons à Masvingo qu’il y a des gens qui prétendent que la province n’est pas acquise au président Mugabe, mais à Mnangagwa, la même chose se passe dans les Midlands », a déclaré Mugabe.

La tension politique a encore augmenté le mois dernier après que Mnangagwa ait dit à ses partisans dans la province de Masvingo qu’il avait effectivement été empoisonné en août dernier.

Sa relation avec Mugabe n’a pas été au beau fixe depuis, poussant le président à entreprendre un remaniement ministériel impromptu dans lequel il a rétrogradé les soutiens de Mnangagwa et a renvoyé certains d’entre eux.

Avec APA

 

 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Mugabe

Related Articles

Gabon: un supporter du PSG tue son ami à cause de moqueries

Un jeune supporteur gabonais du Paris Saint-Germain a tué un de ses amis, qui l’avait excédé par ses moqueries après

Etats-Unis : Hillary Clinton annonce dans une vidéo sa candidature à la présidentielle de 2016

La démocrate Hillary Clinton a officialisé dimanche dans une vidéo diffusée sur le site hillaryclinton.com sa candidature à l’investiture présidentielle

Au Sénégal, sept ans de prison requis contre Karim Wade

  Le parquet a requis mardi sept ans de prison ferme et plus de 380 millions d’euros d’amende contre Karim

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils