Mondial 2018: Agression de la fille d’Hervé Renard à Abidjan, la video qui émeut le Maroc

La fille de Hervé Renard agressée par des supporters ivoiriens

La fille de Hervé Renard agressée par des supporters ivoiriens

Après le match du Maroc face à la Côte d’Ivoire, la fille d’Hervé a été agressée par des ivoiriens.

Dans une vidéo diffusée par nos confères d’Al Botola, on peut voir Candice Renard sur une civière.

« À la fin du match, le médecin de l’équipe nationale Docteur Hefti a essayé de rejoindre les vestiaires », nous explique un Marocain ayant assisté aux événements à Abidjan. « La sécurité ne l’a pas laissé entrer et il s’est retrouvé à terre après avoir reçu des coups ». Par la suite, il est quand même entré dans les vestiaires. « C’est alors que Candice Renard s’est présentée en tant que fille du sélectionneur », affirme notre source. « La police et la sécurité du stade ne l’on pas raté et lui ont donné des coups de matraque. Rien de très grave, mais suffisamment pour lui faire très mal…Nous nous sommes interposés pour la protéger », poursuit le témoin de cette scène.

Aux dernières nouvelles, Candice Renard se porte bien. Mais l’accueil réservé aux Marocains à Abidjan risque d’avoir des suites…Les supporters marocains ont été aspergés de bombe lacrymogène avant le match.

« Les Ivoiriens avaient la haine contre Hervé Renard, ils considèrent que c’est un sorcier blanc qui les a trahi, c’est pourquoi ils ont été aussi agressifs et pas fair play du tout », analyse notre source. On retiendra l’essentiel: la qualification pour le Mondial 2018. « Le reste est déjà derrière nous », tempère notre interlocuteur.

Avec Lesiteinfo

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Football : le Sénégal qualifié pour le Mondial-2018

Le Sénégal va pouvoir regoûter aux saveurs de la Coupe du monde. Absents du Mondial depuis leur quart de finale

Moïse Katumbi porte plainte contre la RD Congo devant l’ONU

Principal opposant politique au chef de l‘État congolais Joseph Kabila, Moïse Katumbi vient de faire parvenir au Comité des droits

Italie : expulsion vers le Maroc d’un imam qualifié de «radical»

Un imam marocain a été expulsé de l’Italie avec interdiction de territoire pendant 15 ans à cause de son radicalisme.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils