«Médiation et dialogue»: les mots que Denis Sassou-Nguesso ne voudrait pas entendre?

«Médiation et dialogue»: les mots que Denis Sassou-Nguesso ne voudrait pas entendre?

Denis Sassou N’Guesso

Denis Sassou N’Guesso

C’est le sentiment que véhiculerait une certaine opinion sur la situation au Congo après l’élection du président Sassou-Nguesso. Selon des sources diplomatiques, jusqu’à présent, les appels au dialogue lancés à l’adresse du chef de l’Etat congolais sont restés sans effet, y compris la lettre du secrétaire général des Nations unies que le représentant spécial de l’O.n.u pour la région Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, est venu lui remettre en personne, au lendemain de son investiture. L’U.a (Union  africaine) avait songé, quant à elle, de dépêcher à Brazzaville, l’ancien président malien Alpha Omar Konaré, comme médiateur dans la crise naissante. Mais au dernier moment, son déplacement dans la capitale congolaise a été annulé, parce que, semble-t-il, son accréditation tardait à être validée par les autorités congolaises.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils