home International, RD Congo ’’Mbata Ya Bakolo’’ : La RDC convoque l’ambassadeur du Congo-Brazzaville à Kinshasa

’’Mbata Ya Bakolo’’ : La RDC convoque l’ambassadeur du Congo-Brazzaville à Kinshasa

Antoine Boyamba
Antoine Boyamba, le vice-ministre des Congolais de l’étranger s’étonne que l’opération reprenne sans que Brazzaville en ait informé Kinshasa.

C’est la suite de l’opération Mbata ya bakolo. Après Brazzaville, le Congo a commencé l’expulsion des étrangers en situation irrégulière à Pointe-Noire, la deuxième ville du pays.

Après les exactions enregistrées lors de la même opération à Brazzaville, les autorités des deux Congo s’étaient retrouvées pour calmer les tensions.

Antoine Boyamba, le vice-ministre des Congolais de l’étranger s’étonne que l’opération reprenne sans que Brazzaville en ait informé Kinshasa.

Par ailleurs, une organisation de défense des droits de l’Homme à Kinshasa a fait part mardi de ses « vives préoccupations » face au lancement d’une nouvelle opération de police contre les étrangers en situation irrégulière au Congo-Brazzaville.

La Voix des sans-voix pour les droits de l’Homme (VSV) exprime dans un communiqué « ses vives préoccupations relatives à la reprise de la traque et d’expulsions massives […] des ressortissants » de la République démocratique du Congo ou d’autres pays africains installés dans le sud du Congo voisin.

Les autorités de Brazzaville ont lancé jeudi à Pointe-Noire, capitale économique du Congo, l’opération policière « Mbata ya bakolo » (« La gifle des aînés » en lingala) destinée à lutter contre l’immigration clandestine.

Selon l’Église catholique congolaise et une ONG locale, cette opération s’est traduite par une véritable « chasse à l’homme » émaillée de nombreuses violations des droits de l’Homme.

>>> À lire aussi : L’opération « Mbata ya ba kolo » officiellement lancée à Pointe-Noire et au Kouilou

Lors d’une conférence de presse tenue mardi, le porte-parole de la police de Pointe-Noire, Jules Monkala Tchoumou, a qualifié de « fantaisistes » ces accusations « sur les violations et autres bavures ».

M. Monkala a ajouté que l’opération s’était jusque-là traduite par l’interpellation de « 1.150 personnes de toutes nationalités dont 642 ressortissants de la RDC« 

« Nous sommes en train de reconduire tous ceux qui n’ont pas de papiers à leurs frontières », a-t-il ajouté.

Selon la VSV, plus de 200 ressortissants de la RDC sont arrivés ainsi lundi et mardi à Kinshasa. Emmenés en train jusqu’à Brazzaville, ils ont ensuite été embarqués dans des canots rapides par petits groupes pour traverser le fleuve Congo, écrit l’ONG.

La première phase de l’opération « Mbata ya bakolo » avait été lancée en avril 2014 à Brazzaville et a contribué à tendre considérablement les relations entre le Congo et la République démocratique du Congo voisine.

En quelques semaines, sous couvert de traquer les clandestins accusés de crimes ou délits, les autorités brazzavilloises avaient alors expulsé ou poussé au départ près de 250.000 ressortissants de RDC. Selon l’ONU, de nombreuses violations graves des droits de l’Homme ont été commises pendant ces retours forcés.

>>> À lire aussi : « Je n’ai pas de carte nationale d’identité et je n’ai pas envie de me faire interpeller par l’opération Mbata ya bakolo »

La VSV demande au gouvernement de prendre des mesures pour accueillir et héberger les personnes refoulées par les autorités de Brazzaville et à la communauté internationale d' »interpeller le plus tôt possible » ces dernières pour que les expulsions aient lieu « dans des conditions respectueuses de la dignité humaine ».

© VOA Afrique

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

6 thoughts on “’’Mbata Ya Bakolo’’ : La RDC convoque l’ambassadeur du Congo-Brazzaville à Kinshasa

  1. Il veut gaspillé tout nos relation avec nos pays voisines pour ns détruire en dècher, mais a tout congolais de brazzaville ne rentré pas dns ce jeu, nous sommes tous Africains. Rdc, Gabon, Rwanda, cameroon, angola, tchad, Nigeria, niger, benin,senegale, mali, togo, guinee, zambi, namibi, afrique du sud, zibabwue, malawi, tunisie, Maroc, la Cote d ivoire, tazanié, etc… tous ns sommes L’AfriquE nous refussons l operation MBAta Ya moko , et dissons non a la constitution.

    1. martial t’es qui toi, qd on trvait des cadavres a ponton de jeunes filles atrcmt mutilées t’etais ou? on lrs a bien dit aux etrgers que ponton n’etait bandaka ! mais tetus comme ils st bornés ils n’ont ft q lrs tetes ! le congo est souverain a chacun sa merde ! on est 4 million on vt pas se fre engloutir et par les rdeceins 85 millions inciviques et les barbus musulmans ça jamais ! si l’etat failli on passera a l’action comme en rca.en france tu ne rentre pas sans visas mme en amerique les mexicains en savent klk chose. tenez les expulsés de brazza st encre ds un bidonville en pleine capitale au stade cardinal malula ! qu’ils aillent appliquer les droits de l’homme d’abord chez eux.

  2. Vous refusez Mbata ya ba Kolo en tant que qui ? Quand l’Angola expulse chaque jour, est ce que les gens leur fait des problèmes. Le Congo Brazza est un pays souverain et combat la clandestinité. Quand le Congo le fait, c’est la troisième guerre mondiale; des gens sans papiers qui s’installent sans scrupule.
    Vous refusez Mbata ya ba Kolo en tant que qui ?

    1. Astral,tu as les propos de merde!malade mental,résolvez d’abord les vrai problèmes. la pauvreté assassine la population, les gens de faim,pas d’électricité. Etc vous vous attardez sur les faux problemes.l’Afrique noir est mal partie!!!!!pffffff

  3. C’est curieux ce qui se passe au Congo Brazza avec cette reconduction des sans -papiers à la frontière! Mon point d’interrogation est celui-ci, que Monsieur Sassou nous dise s’il est sorti de la rivière Alima pour s’installer à Oyo!

  4. nkossi occuppe toi de tes freres du stade cardinal malula ! ct pas bien d’envoyer vtre misere chez le voisin ! honte a vous rdc eloko makassi! ct ue operation de salubrité publique!on est chez nous! rep du congo brazza!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils