home Sport Match Congo-Ethiopie : la FIFA sans pitié pour la Fécofoot qui écope d’une amende de 13 millions

Match Congo-Ethiopie : la FIFA sans pitié pour la Fécofoot qui écope d’une amende de 13 millions

Les Diables rouges du Congo , le 14 juin au stade Marien Ngouabi d’Owando
Les Diables rouges du Congo , le 14 juin au stade Marien Ngouabi d’Owando

La somme doit être versée dans un délai de 30 jours à compter de la notification de cette décision de la Commission de discipline de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) qui date du 8 janvier 2016. Pour cause : l’envahissement de l’aire de jeu par le public lors du match Congo-Ethiopie…

« La Fédération congolaise de football (Fécofoot) est tenue responsable pour la violation de l’article 67, alinéas 1 et 3 du Code disciplinaire de la FIFA par rapport aux incidents du match de la compétition préliminaire de la Coupe du monde Russie 2018, entre le Congo et l’Ethiopie du 17 novembre 2015 », souligne la décision 150867CGO ZH, de la Commission de discipline de la FIFA. En effet, lors du match retour entre les deux équipes au stade Alphonse Massamba-Débat, un supporter congolais est entré sur l’aire de jeu, nu comme un ver de terre, pour célébrer le but égalisateur du défenseur congolais, Francis Nganga, d’une très mauvaise manière d’ailleurs. Aussi, à la fin du match le public, à son tour, fait autant pour saluer la victoire du Congo le qualifiant dans la phase de poules desdits éliminatoires. Des comportements formellement interdits par le code disciplinaire de la FIFA. Là, la sanction est tombée, l’amende doit être payée.

« En application des articles 10 et 15 (…) la Fécofoot est condamnée au paiement d’une amende d’un montant de 20.000 francs suisses », selon la décision de la FIFA qui précise, par ailleurs, que cette somme peut être payée en dollars américains. Le tout équivaudrait à 13 millions de francs CFA.

Ce sera pire à l’avenir…

Selon la même décision, si de tels incidents se reproduiraient dans le futur, la Commission de discipline de la FIFA n’aurait pas d’autres choix que d’imposer des sanctions plus sévères à l’encontre de la Fécofoot. Dans ce sens, il est possible d’assister à la fermeture du stade Alphonse Massamba-Débat.

Selon lui…

Le commissaire CAF, le congolais Jean Médard Kossa abordé sur la question, n’a pas manqué à dire. Il a notamment évoqué la nécessité pour le public sportif de prendre conscience de son rôle à jouer dans la plus grande discipline possible. La passion, a-t-il renchéri, ne devrait pas aller à l’encontre des règles de jeu à respecter. L’amende à payer pouvait servir à payer quelque chose d’autre si et seulement si le public avait été à sa place. La Fécofoot a donc intérêt à prendre des mesures et mettre en oeuvre les mesures approprées, conformes au règlement de la FIFA en matière de sécurité.

Rominique Nerplat Makaya

One thought on “Match Congo-Ethiopie : la FIFA sans pitié pour la Fécofoot qui écope d’une amende de 13 millions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils