home Congo, Politique Mali: Denis Sassou N’Guesso à Bamako pour le sommet Afrique-France

Mali: Denis Sassou N’Guesso à Bamako pour le sommet Afrique-France

Le chef de l’Etat congolais a quitté Brazzaville, jeudi, pour la capitale malienne où se tient les 13-14 janvier, le 27è sommet Afrique-France, en présence de plusieurs dirigeants africains et du président français, François Hollande.

Ce sommet, co-organisé par la France et le Mali et consacré au partenariat à la paix et à l’émergence, s’inscrit dans le prolongement du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, tenu en décembre 2013 à Paris, en France. Le sommet de Bamako qui fera le bilan de celui de Paris, se déroule dans un contexte particulier marqué par la multiplication à l’échelle planétaire de plusieurs défis comme le terrorisme, le crime transnational, l’extrémisme violent, l’insécurité maritime et numérique. L’Afrique et la France ne sont pas épargnées par cette actualité.

 Il est attendu de cette rencontre que les dirigeants africains et français formulent des propositions concrètes dans le cadre de l’architecture africaine de la paix et de sécurité, quand bien même le partenariat entre l’Afrique et la France touche plus globalement,  plusieurs autres problématiques liés au développement  du continent africain  comme la diversification et la croissance économique, l’éducation, la formation et  l’emploi des jeunes et des femmes, la révolution numérique, l’accès aux financements.

 Au moment où l’Afrique – après avoir connu une croissance économique  continue depuis plus d’une décennie – doit se préparer à porter, dans un avenir très proche,  la croissance mondiale notamment, par l’amélioration du climat des affaires, l’attractivité aux investissements étrangers, la formation d’une main d’œuvre qualifiée et l’appropriation des nouveaux outils de gestion des ressources humaines et naturelles, toutes ces questions feraient sans doute l’objet d’une attention particulière des chefs d’Etats et de gouvernement présents à Bamako. 

Un engagement fort est donc ainsi attendu des dirigeants, face à toutes ces problématiques, surtout la question relative à la création d’emplois stables et rémunérateurs et celle de l’amélioration de la situation de la jeunesse et de la femme.  

Le sommet Afrique-France qui se déroule tous les quatre ans est – au-delà de l’analyse des grands dossiers d’actualité – l’occasion de retrouvailles et d’échanges sur divers sujets entre anciens et nouveaux dirigeants. Celui de Bamako sera, par exemple, le dernier que présidera le président français, François Hollande qui quitte le pouvoir dans quelques mois, au terme d’un mandat à la tête de son pays.

En marge du sommet politique des chefs d’Etats, plusieurs autres activités sont organisées. C’est le cas du forum économique qui réunira, le ce 13 janvier, environ 200 participants de haut niveau, dont des chefs d’Etats et de gouvernement, des chefs d’entreprise africains et français, des dirigeants des banques de développement, des représentants des organisations internationales et d’organisations patronales.

 C’est une initiative conjointe du MEDEF international et du Conseil national du patronat du Mali qui sera consacrée aux communautés d’affaires française et africaine, à travers plusieurs thèmes ayant trait à l’économie et au développement qui feront l’objet des débats, assortis de recommandations soumises à l’attention des chefs d’Etas et de gouvernement.

Les premières dames d’Afrique, présentes à Bamako vont, elles aussi échanger sur « les aspects positifs de nos cultures et traditions qui militent en faveur de la promotion de la santé sexuelle des adolescents ». Des foras sont aussi organisés comme celui des jeunes et de la diaspora ou celui sur le genre et développement.

Selon le président du comité d’organisation de ce sommet, Abdoullah Coulibaly, dont « l’ambition est d’atteindre la participation d’au moins 40 chefs d’Etat », en plus des patrons d’institutions internationales (FMI, Banque mondiale, UA), 38 chefs d’Etat avaient déjà confirmé leur participation, au 09 janvier dernier.

GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils