Malaise dans les mairies du Congo

Mairie de Pointe-Noire

Hôtel de ville de Pointe-Noire (Congo)

Les agents municipaux ne savent décidément plus à quel saint se vouer. Ils en sont à plusieurs mois d’arriérés de salaires. Ils peinent pour joindre les deux bouts. Les syndicats sont acculés à défendre les intérêts des travailleurs.

Mais leur marge de manœuvre est bien limitée. Il n’empêche: la plateforme des syndicats des mairies du Congo a organisé dernièrement à Dolisie, une assemblée générale extraordinaire à laquelle ont pris part les délégués des mairies de Pointe-Noire, Dolisie, Nkayi, Mossendjo et Ouesso.

Au finish, ils ont exigé le paiement par l’Etat de leurs salaires et de les verser à la même date que ceux des autres fonctionnaires de l’Etat.

De même ils ont demandé au Gouvernement de la République de régulariser la situation des agents mis en retraite récemment et la question d’avancement de tous les agents municipaux congolais dans leur entièreté, ceci avant la fin de l’année 2017.


Tags assigned to this article:
mairies du Congo

Related Articles

Thierry Moungalla : « L’œuvre de Sassou Nguesso à la tête du Congo est immense »

C’est le 20 mars prochain que les Congolais se rendront aux urnes pour l’élection présidentielle devant consacrer le changement de

Congo – Brazzaville : Des taxis électriques, mais non peints en vert-blanc

Après les bus électriques, la société Blue Congo a mis en circulation, depuis quelques mois, des taxis fonctionnant à l’électricité.

Pointe-Noire : des jeunes gens, armés de machettes ont pris d’assaut certains quartiers de la ville

Une situation confuse s’est créée dans la nuit de vendredi à samedi à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, où des jeunes

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils