Lutte contre le VIH/sida : les jeunes de la zone Cemac échangent sur la pandémie

Lutte contre le VIH/sida : les jeunes de la zone Cemac échangent sur la pandémie

 

Lutte contre le VIH/sida : les jeunes de la zone Cemac échangent sur la pandémie

Lutte contre le VIH/sida : les jeunes de la zone Cemac échangent sur la pandémie

Le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, a ouvert le 17 décembre à Brazzaville, les travaux du forum régional des jeunes de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac).

 Ce forum organisé sur le thème « jeunes, la lutte contre les infections sexuellement transmissibles-sida et les grossesses non désirées continue » a lieu à l’auditorium du ministère des affaires étrangères. Il a pour objectif de permettre à tous les acteurs de la zone Cemac d’identifier les défis auxquels sont confrontés les jeunes dans le domaine de la santé sexuelle, la reproduction afin de mettre en place des stratégies innovantes pour un changement de comportement sexuel.

Il vise également à mobiliser les jeunes autour du dépistage du VIH au cours de la soirée culturelle de ces assises, de mettre en place des stratégies spécifiques pour rendre opérationnelle l’approche santé de reproduction couplée à la lutte contre le VIH/sida en milieu jeune ainsi que définir les thèmes centraux à utiliser par les unités jeunes au cours de l’exercice 2015.

La rencontre est organisée du 17 au 19 décembre à Brazzaville, par le Projet prévention du sida en Afrique centrale (PPSAC), en collaboration avec l’Association pour l’appui aux initiatives de santé communautaire et pour le marketing social au Congo.

Elle regroupe les jeunes venus du Tchad, de Centrafrique, du Cameroun, de la Guinée Equatoriale, du Gabon et du Congo, pays hôte. Parmi les activités retenues pour ce forum, figurent, la soirée culturelle dénommée « journée porte ouverte », des séances de dépistage ainsi que la remise de prix aux lauréats des associations de marketing social distingués cette année dans la lutte contre le sida et dans la conception des magazines 100% jeune.

Peu avant l’ouverture des travaux, le Dr. Nicolas Félicien Dologuelé a rendu public le message du secrétaire exécutif de l’Oceac. Ce message indique que l’Afrique subsaharienne est le plus touché par le VIH/sida. Les pays de la Cemac présentent une forte concentration féminine.

Par ailleurs, le directeur pays Onusida, Kisito Nsarhasa a rappelé aux jeunes qu’ils sont les acteurs actifs et jouent un rôle important dans la lutte contre le VIH/sida.

Ouvrant les travaux, le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, a annoncé dans son allocution d’ouverture le taux de nouvelle contamination des jeunes d’après les statistiques de l’Onusida et énuméré les différentes actions menées au Congo pour réduire l’incidence du VIH/sida.

D’après l’Onusida, les jeunes de 15 à 24 ans sont les plus exposés au VIH/sida à travers le monde. 890.000 jeunes nouvellement infectés en 2011, soit 2400 jeunes par jour. Les femmes 1, 2 million en âge de procréer soit environ 63% en 2011. Le taux de prévalence des pays de la zone Cemac est:

Centrafrique : 4,9%,

Guinée Équatoriale: 5%

Gabon : 4, 1%

Congo: 3,2%

Cameroun : 4,3%

© Adiac-congo

 


Tags assigned to this article:
CÉMACsida

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils