L’Union Européenne souhaite travailler pour un développement inclusif du Congo

L’Union Européenne souhaite travailler pour un développement inclusif du Congo

Le directeur général pour l’Afrique du service européen pour l’action extérieure, Koen Vervoeke, a déclaré mardi à Brazzaville que l’Union européenne (UE) souhaite travailler ensemble avec les autorités congolaises, en vue d’un développement inclusif du pays.

« Nous estimons que la nouvelle constitution, la préparation des élections législatives comportent aussi des opportunités pour travailler ensemble vers un développement inclusif ici au Congo. L’Europe est un partenaire, l’Europe peut contribuer à cela », a-t-il indiqué à l’issue de son entretien avec le ministre congolais des affaires étrangères, Jean Claude Gakosso.

« L’Europe souhaite être un partenaire de ce pays, parfois et vous le savez entre couples, il y a des divergences de vue mais il y a aussi la force de regarder vers l’avenir », a-t-il laissé entendre.

Au sujet de la demande formulée par le gouvernement congolais sur le rappel de la représentante de l’UE au Congo, M. Vervoeke a souhaité qu’un dialogue franc s’instaure entre la république du Congo et l’UE en vue de trouver une issue à cette question.

« Ce qui est important c’est que nous avons parlé de cela entre partenaires et je crois qu’un dialogue franc est important dans ce contexte, et je crois que c’est un dialogue qui nous amène à une meilleure compréhension de part et d’autre de nos positions dans ce domaine », a souligné le diplomate européen.

Les entretiens entre les deux personnalités ont porté entre autres sur l’état des relations bilatérales Congo-UE et aussi sur la situation dans la sous-région d’Afrique centrale.


Tags assigned to this article:
Congounion européenne

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils