Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

Luigi Di Maio accuse la France « d’appauvrir l’Afrique », l’ambassadrice d’Italie convoquée

Le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio

Le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio

Les tensions diplomatiques entre la France et l’Italie se sont accentuées ce lundi après les propos, dimanche, du vice-président du Conseil italien.

L’ambassadrice d’Italie en France a été convoquée ce lundi au ministère français des Affaires étrangères après des propos tenus dimanche par le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio. Celui-ci a accusé la France « d’appauvrir l’Afrique » et d’aggraver la crise migratoire.

Luigi Di Maio a souhaité que l’Union européenne prenne « des sanctions » contre les pays qui, à commencer par la France, sont selon lui à l’origine du drame des migrants en Méditerranée en les « faisant partir » d’Afrique. « Si aujourd’hui il y a des gens qui partent, c’est parce que certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains », a-t-il déclaré.

« Colonies africaines« 

Le chef politique du Mouvement 5 Étoiles (M5S, antisystème), qui gouverne avec la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini et est aussi ministre du Développement économique, a ajouté : « Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie, elle finance la dette publique française ».

« Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique », avait-il argué. 

Relations tendues

« Le directeur de cabinet de la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a convoqué l’ambassadrice d’Italie (Teresa Castaldo) à la suite des propos inacceptables et sans objet tenus par des autorités italiennes hier », a-t-on indiqué ce lundi au cabinet de la ministre. Les relations entre Paris et Rome sont extrêmement tendues depuis l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite alliée aux antisystème en Italie en juin 2018.

Luigi Di Maio et le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini ont apporté de façon très démonstrative leur soutien aux gilets jaunes, mouvement social qui bouscule la présidence d’Emmanuel Macron en France. Matteo Salvini a accusé le président français de gouverner « contre son peuple » et enfoncé le clou en allant jusqu’à souhaiter son départ (« Plus vite il rentre chez lui, mieux ça vaut ! », a-t-il lancé).

Avec AFP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils