L’UE : appelle les autorités congolaise à rétablir les moyens de communication

L’UE : appelle les autorités congolaise à rétablir les moyens de communication

Jean-Claude Gakosso et Federica Mogherini

Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères de la République du Congo et Federica Mogherini, Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Le peuple congolais a participé en nombre aux élections présidentielles et le scrutin s’est globalement tenu dans le calme malgré la coupure des moyens de communication et des insuffisances dans l’organisation du vote. 

L’Union Européenne (UE) s’est déjà prononcée le 19 février dernier sur le contexte général qui a entouré la préparation des élections et elle a, entre autres, noté les importantes différences des moyens de campagne et d’accès aux médias des candidats.

A ce stade, il importe que le processus de dépouillement et de compilation des votes se déroule dans l’ordre et de façon transparente et vérifiable.  L’UE encourage tous les acteurs politiques à recourir aux voies légales pour résoudre leurs différends et appelle les autorités à rétablir les moyens de communication.

(Source)


Tags assigned to this article:
Présidentielle au Congo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils