Ligue 1 de Football : Étoile du Congo tue le chat noir face aux Diables noirs

Ligue 1 de Football : Étoile du Congo tue le chat noir face aux Diables noirs

Grâce à Tsika Makosso et Elvia Ipamy, l’Étoile du Congo a signé  sa première victoire devant les Diables noirs depuis sept ans.  Les Stelliens ont logiquement dominé les Diablotins 2-0, en match comptant pour la 31e journée de la compétition

Les verts et jaune confirment leur deuxième place du championnat avec 61 points derrière l’AC Léopards de Dolisie. Chez les Stelliens, gagné Diables noirs ça relève de l’historique. L’Etoile du Congo n’avait plus battu les Diables noirs depuis la saison 2008-2009.  Pour rappel, les Stelliens avaient battu les Diablotins à l’aller 2-0 grâce à un doublé de Mazaza ; puis ils avaient concédé un nul de deux buts partout, lors de la manche retour. Depuis lors, les vert et jaune n’avaient plus jamais connu ce bonheur.   

Le coach de l’Etoile du Congo s’est servi de ces statistiques pour remotiver ses joueurs le dimanche 28 août, au stade Alphonse-Massamba-Débat. C’ était  la bonne formule pour réussir à déjouer cette malédiction qui durait depuis sept longues années. Une fois les hostilités lancées, Tsika Makosso a attendu la 25e minute pour lancer à sa manière le match.  Se trouvant au point de penalty, le buteur stellien coupait de la tête la trajectoire du centre de Bersyl Obassi pour laisser impuissant Wolfrigon Mongondza, le gardien des Diables noirs.

Les Diablotins ont tenté  de réagir mais Franchel Ibara n’a pas connu la même réussite que lui, sur le centre de Tsiba Moukassa à la 33e minute. Juste avant la pause, Etoile du Congo a gâché deux énormes occasions qui lui aurait permis de creuser l’écart.  La tête de Tsika Makosso sur le centre de Dalvidi Ondzani. Mais le ballon échoue à quelques centimètres du poteau de Mongondza (43e minute).  Dans la minute qui suivait, Mongondza gagnait son duel face à Elvia Ipamy à la 44e minute.

Les Diables noirs revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions. Ils ont commencé à presser, multipliant des corners et des coups francs qui n’ont rien donnés à l’image de celui de Franchel Ibara bien capté par Lutunu Dulé à la 50e minute. Pour dynamiser la ligne d’attaque des jaune et noir,  Ombion, Bonaniaye et Mvete, trois joueurs expérimentés des Diables noirs sont rentrés. Comme leurs coéquipiers. ils  n’ont pas réussi à prendre à  défaut la défense stellienne.  Pendant que les Diables broyaient du noir, l’Etoile elle,  scintillait au-dessus d’eux comme en témoigne la frappe sous la barre de Elvia Ipamy à la 77e minute sur le deuxième but de l’Etoile du Congo.  La frappe de Chabo Ombion détournée en corner par Lutunu a confirmé le manque d’inspiration des joueurs des Diables noirs.  Les jaune et noir auraient pu chuter très lourdement si Mongondza ne s’était pas montré décisif sur la frappe d’un ancien diablotin,  Kharl Ekaya.

Après avoir démenti les statistiques, les Stelliens ont fêté comme il se doit cette victoire: «  Je sors de là très content parce que les joueurs ont respecté les consignes. Nous avons examiné les points forts et faibles des Diables noirs. C’est ce qui nous a permis de préparer ce match qui était capital pour nous. Cela fait belle lurette qu’ Etoile du Congo n’avait plus  battu Diables noirs. Nous allons continuer à gérer le même comportement  pas seulement contre Diables noirs mais aussi pour les matches qui arrivent notamment face à la JST. Notre objectif est de figurer parmi les trois meilleurs clubs du championnat », a souligné Roger Elie Ossiété, le coach de l’ Etoile du Congo .

« L’Etoile du Congo était plus en jambe et plus tactique. Conséquence: la défaite est là. C’est logique parce que nous avions fait plus de dix jours sans entraînement. Dans Diables noirs, le problème de la motivation laisse à désirer, si bien que les joueurs étaient délibérément en grève. Le temps de retrouver une équipe qui est en jambe a été difficile à remonter. Les dirigeants sont en train de régler les petits problèmes et nous allons faire mieux aux prochains matches » , a  souligné Emile Loufouma, le coach des Diables noirs.

 Dans l’autre match de la journée, Patronage Sainte Anne a dominé l’AS Cheminots sur un score de 2-0 grâce à un doublé de Durand Makanga respectivement à la 2e et 49e minute.

James Golden Eloué
 

Tags assigned to this article:
Diables-noirsétoile du CongoFoot

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils