L’ex-président brésilien, Lula quitte le commissariat après un interrogatoire dans une enquête pour corruption

L’ex-président brésilien, Lula quitte le commissariat après un interrogatoire dans une enquête pour corruption

L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva|AFP

L’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva|AFP

L’ex-président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, a quitté le commissariat vendredi à Sao Paulo après trois heures d’interrogatoire dans le cadre d’une enquête sur une affaire de corruption, a rapporté la police.

Plus tôt dans la journée, des agents de police fédérale ont fouillé la résidence de M. Lula à Sao Paulo, et amené l’ex-président au commissariat local pour l’y interroger. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une campagne massive de lutte contre la corruption au Brésil, sous le nom de code d’opération Car Wash (« lavage de voiture »).

Le procureur brésilien a déclaré que les enquêtes ne comportaient pas suffisamment de preuve à l’heure actuelle pour motiver une peine de prison pour M. Lula.

Les opérations de ce vendredi matin ont été menées dans les trois État de Sao Paulo, Rio de Janeiro et Bahia, et conduit à l’arrestation de 30 personnes tandis que 11 autres ont été détenues pour interrogatoire, selon la police.

La police a également fouillé l’Institut Lula, son organisation à but non lucratif, ainsi qu’un ranch et un appartement qui appartiendraient à l’ex-président, selon les enquêteurs, tandis que l’intéressé dément.

M. Lula n’a pas été officiellement arrêté et il a été libéré immédiatement après avoir été entendu comme témoin.

La police fédérale a déclaré dans un communiqué qu’elle continuerait, pour la 24ème étape de l’opération Car Wash, de poursuivre les enquêtes sur une affaire de corruption dans le cadre de la compagnie d’hydrocarbures publique Petrobras, enquête ouverte en début 2014, pour déterminer les relations entre les bénéficiaires de cette malversation et M. Lula.

Des éléments montrent que M. Lula aurait bénéficié d’une entreprise de corruption au sein de la compagnie pétrolière publique Petroleo Brasileiro SA, selon ce communiqué.


Tags assigned to this article:
L'ex-président brésilienLula

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils