home Congo Les pays membres d’Interpol d‘Afrique invités à une coopération et vigilance soutenues

Les pays membres d’Interpol d‘Afrique invités à une coopération et vigilance soutenues

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso a exhorté les experts des 35 pays africains, membres de l’organisation internationale de police-Interpol présents à la 23ème Conférence Régionale africaine qui s’est ouverte ce lundi à Brazzaville
Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso a exhorté les experts des 35 pays africains, membres de l’organisation internationale de police-Interpol présents à la 23ème Conférence Régionale africaine qui s’est ouverte ce lundi à Brazzaville

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso a exhorté les experts des 35 pays africains, membres de l’organisation internationale de police-Interpol présents à la 23ème Conférence Régionale africaine qui s’est ouverte ce lundi à Brazzaville, à une coopération et une vigilance soutenues pour plus d’efficacité dans la lutte contre la criminalité transnationale.

Denis Sassou N’Guesso qui a assisté à l’ouverture de cette 23ème Conférence Régionale africaine d’Interpol a déclaré apporter ‘’l’indéfectible » soutien du gouvernement congolais à Interpol.

« Au moment où la délinquance à travers le monde est en train de s’élever à son paroxysme, avec l’accroissement des trafics illicites de tous genres, l’intensification du crime organisé et de la criminalité transnationale, les graves atteintes à l’environnement ,la recrudescence du terrorisme, les pays membres d’Interpol doivent travailler dans une coopération et une vigilance soutenues »,a déclaré le président congolais.

Selon Sassou N’Guesso « tant que subsistera la criminalité, quelle qu’en soit la forme
Interpol doit continuer à exister et agir, en usant, avec toujours plus d’efficacité, de moyens, de ses outils et de ses atouts »

Pour lui, le premier défi est celui du renforcement de la coopération entre les Etats membres d’Interpol.

« La coopération c’est l’évidence, est le carburant d’Interpol. Elle se doit d’être amélioré et renforcé chaque fois que possibles(…),les présentes assises n’ont pas d’autre but que le renforcement de la coopération », a ajouté le président congolais.

Denis Sassou N’Guesso a émis le vœu que cette conférence soit «une occasion offerte aux experts d’échanger toutes idées utiles à la vie d’Interpol, de les mettre au point, d’en tirer des conclusions pratiques d’inspirer la mise en œuvre d’un schéma général d’action concertés et d’une chaîne opérationnelle transnationale pour combattre efficacement toutes les formes de criminalité.»

Cette Conférence Régionale africaine d’Interpol prendra fin le 10 février sur des recommandations, selon le programme rendu public par les organisateurs.

Par l’APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils