Les pays africains qui ont reçu le plus de transferts de fonds de leurs diasporas en 2017

Franc CFA

@DR

Le Nigeria est le pays d’Afrique subsaharienne qui a reçu le plus de fonds envoyés par les migrants en 2017, selon un rapport publié le 22 avril par la Banque mondiale. Le pays le plus peuplé du continent a reçu 22 milliards de dollars durant l’année écoulée contre 19% en 2016, d’après ce rapport intitulé «Migrations et envois de fonds : développement récents et perspectives» (Migration and Remittances: Recent developments and Outlook).

L’Egypte arrive en deuxième position avec 20 milliards de dollars, tandis que le Maroc occupe la troisième marche du podium avec 7,5 milliards de dollars.

Viennent ensuite le Ghana et le Sénégal, avec un montant de 2,2 milliards de dollars pour chacun de ces deux pays, l’Algérie (2,1 milliards), le Kenya (2 milliards), la Tunisie (1,9 milliard), l’Ouganda (1,4 milliard),  le Mali (1 milliard), l’Afrique du Sud (0,9 milliard), l’Ethiopie (0,8 milliard), le Liberia (0,6 milliard) et le Burkina Faso (0,4 milliard).

Le rapport publié en marge des Assemblées de printemps du groupe de la Banque mondiale et du FMI souligne d’autre part que les transferts des migrants représentent une part particulièrement importante du PIB du Libéria (27%), des Comores (21%), de la Gambie (21%), du Lesotho (15%), du Sénégal (14%) et du Cap-Vert (13%).

Globalement, les transferts des fonds des migrants vers l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne sont passés de 34 milliards de dollars en 2016 à 38 milliards de dollars en 2017, grâce notamment à la reprise de l’économie mondiale et à la remontée progressive des prix du pétrole.

(Agence Ecofin)

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Banque mondialediasporasNigeriapays africains

Related Articles

Les cheminots congolais déplorent la gestion scabreuse du CFCO

Le président de l’Intersyndical du Chemin de Fer Congo Océan (CFCO), Apollinaire Mavoungou, a déploré, mercredi à Pointe-Noire, la mauvaise

« Dirty diesel » : le scandale des carburants toxiques suisses vendus à l’Afrique

Des sociétés de négoce suisses sont accusées jeudi d’exporter en Afrique des carburants toxiques par l’ONG Public Eye, anciennement connue

Brazzaville : Massissia bientôt doté d’un marché moderne

La cheffe du quartier situé à Madibou, le 8e arrondissement, Sophie Baouidi, a récemment annoncé la mise en oeuvre du

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils