home Économie, International Les opérateurs de téléphonie sommés de cesser les transferts d’argent hors zone CEMAC

Les opérateurs de téléphonie sommés de cesser les transferts d’argent hors zone CEMAC

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de sommer les opérateurs de téléphonie mobile de cesser les opérations de transfert d’argent hors de la sous-région.

Dans une correspondance adressée aux banques exerçant au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et dont APA a pu obtenir copie, le gouverneur de l’institution, Abbas Mahamat Tolli, demande de «cesser toute opération de transfert de fonds à l’international dans le cadre des activités de monnaie électronique», par le canal de leurs partenaires techniques.

Pour lui les partenaires, opérateurs de téléphonie mobile, «seraient en réalité les véritables émetteurs de monnaie électronique, en assureraient la gestion et procéderaient à des transferts à l’international», des actions qui «constitueraient alors une violation grave de l’esprit et de la lettre de la réglementation régissant non seulement l’activité d’émission de la monnaie électronique, mais aussi la réglementation des changes».

Les contrevenants, selon la même missive, encourent désormais de lourdes sanctions, la BEAC ayant voici peu annoncé son intention d’encadrer plus étroitement les activités de transfert de fonds afin de s’assurer qu’ils ne sont pas liés au financement du terrorisme.

Par l’APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils