Les avoirs du Diendéré et des putschistes gelés par le procureur général du Burkina Faso

Les avoirs du Diendéré et des putschistes gelés par le procureur général du Burkina Faso

Le général Gilbert Diendéré

Le général Gilbert Diendéré

Le leader de la tentative de coup d’État au Burkina Faso, le général Gilbert Diendéré, a vu ses avoirs être gelés samedi par le procureur général du pays. Un nouveau coup dur pour ce proche de l’ancien président Compaoré après la dissolution du RSP.

Le procureur général du Burkina Faso a annoncé, samedi 26 septembre, le gel des avoirs du général Gilbert Diendéré et des autres responsables du coup d’État manqué de la semaine dernière.

Cette décision fait suite à la dissolution décidée vendredi par le gouvernement du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) à l’origine de la tentative de putsch.

Le procureur précise dans un communiqué que les avoirs de 13 autres personnes soupçonnées d’avoir joué un rôle dans le coup d’État, ainsi que ceux du parti de l’ancien président Blaise Compaoré et de trois autres partis, sont également gelés.

Le général Diendéré était le bras droit de Blaise Compaoré, poussé à la démission l’an dernier par la rue après avoir passé 27 ans au pouvoir.

(Reuters)


Tags assigned to this article:
Burkina FasoGilbert Diendéré

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils