Les Africains n’ont pas une réelle volonté de quitter la zone franc CFA, selon Jean-Claude Juncker

Les Africains n’ont pas une réelle volonté de quitter la zone franc CFA, selon Jean-Claude Juncker

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a affirmé que les Africains ne montrent pas un réel désir de quitter la zone du franc CFA qui regroupe 14 pays africains qui utilisent la monnaie CFA.

Cette déclaration a été faite par M. Juncker lors d’une interview exclusive accordée à chaîne de télévision Euronews.

« Je ne vois pas un désir réel des Africains de quitter cette zone qui donne une certaine visibilité à l’Afrique. Je ne voudrais pas une chose, celle de donner l’impression aux jeunes Africains que l’Europe ou la France imposent sa monnaie à l’Afrique », a-t-il dit.

« J’aimerais voir une plus grande émancipation en Afrique. Nous avons des rencontres régulières avec les pays concernés afin d‘évaluer la portée des problèmes qui se posent dans la zone CFA. », a ajouté le président de la Commission de l’Union européenne.

Le journaliste d’Euronews Abdel en Vrai qui dirigeait l’interview a attiré l’attention de Jean-Claude Juncker sur le fait des millions d’Africains sont contre cette monnaie. Il lui a par ailleurs demandé ce qu’il ferait s’il en avait le pouvoir de se débarraser du franc CFA.

« Je suis intéressé par les points de vue des jeunes Africains et leur désir de se libérer…La question est de savoir si tous les pays ont leur propre monnaie, sera-t-elle la meilleure solution ? », a indiqué Jean-Claude Juncker.

À propos des migrants, M. Juncker a déclaré que l’Europe devrait investir en Afrique si elle veut ques les Africains restent sur leur continent.

« Vous devez savoir que les Africains sont 1,2 milliard, dans quelques décennies, ils seront 2,5 milliards. Nous devons être là en matière de solidarité interne en Afrique », a-t-il renchéri.

Les 14 pays africains qui utilisent le franc CFA sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, pour l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA); et le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon font partie de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le franc CFA a été créé à l’origine en 1939. Il a traversé plusieurs transformations et certains pays comme la Guinée ont quitté la zone.

Cette monnaie est vivement critiquée par plusieurs Africains quant à sa dépendance vis-à-vis de l’Euro et l’influence de la France.

L’activiste Kemi Seba, français d’origine béninoise a récemment été expulsé du Sénégal où il a brûlé un billet de 5000 CFA pour protester contre la monnaie et les relations franco-africaines.

Pour l’activiste et ses partisans, le CFA représente un symbole de la domination la France sur les Etats africains.


Tags assigned to this article:
FCFA

3 comments

Write a comment
  1. Oscar Pfouma
    Oscar Pfouma 16 septembre, 2017, 13:10

    Le cfa est le déambulateur de l’euro et symbolise la domination des Occidentaux sur les Nègres.

    Reply this comment
  2. pari
    pari 25 septembre, 2017, 13:59

    Est ce le franc CFA qui fait le malheur du citoyen africain? je réponds que NON; ceux qui, aujourd’hui, affirment le contraire n’ignorent certainement pas le rôle néfaste que jouent le népotisme, le clanisme, le tribalisme et autre régionalisme dans la mal gouvernance des états africains. L’heureux pays africain qui aura vaincu ces fléaux s’élèvera très vite et très haut en peu de temps. En effet combien de diplômés africains auront passé toute la période active à être balancé d’un endroit à un autre sans pour autant avoir le temps de pratiquer le métier auquel ils étaient formés. Quand sonne l’heure de la retraite, les malheureux se rendent comptent qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de se rendre utiles. Quelle frustration!!! Avoir bénéficié d’un salaire pendant une trentaine d’années sans avoir rendu service à la nation.
    Voilà le problème qui devrait attirer l’attention de l’intelligentsia africaine : l’utilisation efficace des ressources humaines, matérielles et financières.

    Reply this comment
  3. Sar
    Sar 25 septembre, 2017, 22:12

    Ceux qui sont pour le franc cfa sont soit des ignorants soit des égoïste

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils