L’Église Évangélique du Congo a un nouveau Président le pasteur Edouard Moukala

L’Église Évangélique du Congo a un nouveau Président le pasteur Edouard Moukala

Le pasteur Edouard Moukala, 54 ans, a été élu président de l’Eglise évangélique du Congo (EEC) pour un mandat de 4 ans, à l’issue de la 24e session du Synode de cette église tenue du 3 au 4 août à Brazzaville, sous le thème : « Jésus Christ est Seigneur » (Phillippiens 2 : 11a). Il succède au révérend Patrice Nsouami dont le nombre de mandats était arrivé à terme.

C’est au cours d’une élection à bulletins secrets que le révérend Edouard Moukala a été élu par la majorité des 389 participants à ce synode. Le nouveau président qui dirigera cette église de plus de 700.000 fidèles, a de nombreux défis à relever sur les plans spirituel, matériel et financier. Sur le plan spirituel, par exemplaire, il a la charge de réorienter le fameux réveil spirituel devenu sujet à débat au sein de cette Eglise. Dans cette perspective, la commémoration du 70e anniversaire du réveil en 2017 est une occasion pour demander à Dieu de recadrer ce don dont l’EEC est bénéficiaire depuis le 19 janvier 1947 à partir de Ngouedi avec le pasteur Daniel Ndoundou.       

Le nouveau président de l’EEC s’est engagé à respecter la déclaration doctrinale de l’Eglise évangélique du Congo qui s’appuie sur les saintes écritures et fait de Jésus-Christ le Chef de l’Eglise, maître et sauveur de l’humanité. Le président de l’EEC doit également préserver l’unité de l’Eglise.  

Qui est Edouard Moukala ?

Edouard Moukala démarre sa carrière pastorale en 1996 après avoir suivi une formation pastorale au séminaire protestant de Mansimou entre 1992 et 1996, sanctionnée par un Baccalauréat théologique. Il a tour à tour servi comme pasteur à Boko Songho dans le consistoire de Ngouedi, Météo, Bacongo, Plateau à Brazzaville I. De 2003 à 2006, il est secrétaire général de la Jeunesse de l’EEC.

En 2012, il est élu vice-président de l’Eglise, fonctions qu’il a assumées jusqu’à son élection à la tête de la congrégation. Marié, père de 4 enfants, Edouard Mounkala est, par ailleurs, détenteur d’un Master en Gestion des ressources humaines.

Le nouveau président est élu à la tête d’un bureau de six membres. Les autres membres sont : Vice-président Pasteur Guy Locko Elenga, Secrétaire : Bienvenue Babela, Secrétaire adjoint Delphin Bahakoula. Membres : Joseph Nassidiho Samba et Pasteur Raymonde Kanayi.

D’importantes délibérations pour la vie de l’Eglise

Parmi les plus grandes décisions prises à ce synode, figure sur le plan spirituel, le changement apporté dans la prière du Seigneur. Au lieu de : ne nous soumets pas en tentations, les chrétiens de l’EEC diront désormais : ne nous laisse pas entrer en tentation, le reste sans changement. La question de l’obligation des trois formes de mariage, coutumier, à l’état civil et la bénédiction nuptiale a été renvoyée à la prochaine session. L’existence des associations des ressortissants de différentes localités dans l’Eglise est maintenue.  

La ville de Pointe-Noire qui jadis était constituée d’un seul consistoire, est dorénavant scindée en deux consistoires comme l’est Brazzaville.

Dans son message, le président sortant le pasteur Patrice Nsouami (2005- 2016), a invité les fidèles à soutenir le nouveau président et à ne pas lui prêter des mauvaises intentions comme cela a été le cas pour sa personne.

Le culte de clôture de la session synodale a connu la participation de plus  12 000 fidèles, de l’épouse du chef de l’Etat Antoinette Sassou N’Guesso et des ministres Anatole Collinet Makosso et Rosalie Matondo. Mais aussi des invités venus de la Suède, du Gabon, de la République démocratique du Congo et de la Communauté des Eglises en mission (CEEVA).

©Vox Congo


Tags assigned to this article:
Edouard Moukala

5 comments

Write a comment
  1. pasreur samba
    pasreur samba 9 août, 2016, 09:35

    Bonjour
    Franchement ,comment une personne de dieu peu faire passer ce genre des méssages ,
    vas y réfléchir?
     » Le seigneur, fait de nous un instrument de la paix. La ou il y’a la haine ,que nous mettions ,Car jamais nous ne devons désirer d’etres au dessus des autres »
    Pasteur samba.

    Reply this comment
  2. Mamy Raharimanantsoa
    Mamy Raharimanantsoa 11 août, 2016, 17:36

    Veuillez rectifier Moukala et non Mounkala. Les défis de l’Eglise Evangélique du Congo sont de rester fidèles à sa son identité, sa mission et à sa vocation. Le leadership de l’Eglise à commencer par la nouvelle équipe synodale et jusque dans les fins fonds du pays doit montrer l’exemple de leadership serviteur qui inspire la confiance, qui motive les fidèles à avancer ensemble comme un seul homme dans les oeuvres de témoignage de l’évangile dans la société. Le défi est aussi de ne pas oublier que l’Eglise est une communauté où chaque membre joue consciemment son rôle de témoin du Christ. Nous souhaitons un succès pour ce nouveau mandat du rév. Moukala et son équipe.

    Reply this comment
  3. Ferdinand Justice MOUKALA
    Ferdinand Justice MOUKALA 11 août, 2016, 21:55

    C’est un bon article.
    Mais, il renferme une erreur dans le Nom: C’est Pasteur Edouard MOUKALA. Chez les Béembé de la Bouenza, ce nom ne contient pas le N précédent le K, comme on peut le voir dans la région du Pool. Le nom est un patrimoine immatériel et nécessite une rectitude dans son écriture.
    Frère jumeau du Pasteur Edouard MOUKALA, je peux vous l’attester. Nous tenons ce nom de notre Père, Gaston MOUKALA KIMBASSA.
    Veuillez procéder à la rectification, s’il vous plait.
    Cdlt

    Reply this comment
  4. Bertin loussakou
    Bertin loussakou 13 août, 2016, 04:01

    Félicitation que Dieu t’aide dans cette nouvelle mission mon frère

    Reply this comment
  5. Else Skilnand
    Else Skilnand 21 octobre, 2016, 13:57

    Un President remplit du Saint Esprit est important . Que Dieu benisse Congo avec prosperity!

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils