L’écrivain, Mabanckou supplie les Béninois d’apprendre aux Congolais les règles de la démocratie

L’écrivain, Mabanckou supplie les Béninois d’apprendre aux Congolais les règles de la démocratie

L'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou

L’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou

L’écrivain, qui vient d’entrer au Collège de France, a commenté, la semaine dernière, la réélection du président Denis Sassou-Nguesso. «Comme la plupart de mes compatriotes vivant à l’étranger, j’ai souffert de la décision unilatérale et incompréhensive des autorités congolaises de bloquer les moyens de communication, comme si nous étions en Corée du Nord ou en Chine.

J’avais le sentiment qu’il ne s’agissait pas d’une élection présidentielle, mais de la réunion d’une société occulte… C’est d’autant plus dommageable que les Béninois viennent de nous donner une vraie leçon de démocratie. Et je félicite le Béninois Lionel Zinsou qui a applaudi son concurrent et reconnu la victoire de celui-ci! Le Bénin compte presque 11 millions d’habitants, cela leur a pris à peine une journée et demie pour compter (en toute transparence) les voix, tout en tenant les citoyens au courant de l’avancement des décomptes.

Au Congo-Brazzaville, avec moins de 4 millions d’habitants, cela a pris quatre jours et dans les ténèbres les plus absolues –Téléphone, radio,  et réseaux sociaux coupés- au point de ne pas avoir besoin de sortir de Science Po ou de l’Ecole des Mines pour comprendre que des mains invisibles essayaient de retourner les choses à leur avantage. Les Béninois nous avaient appris, autrefois, la pêche sur l’Océan Atlantique, à Pointe-Noire, je les supplie de nous apprendre aussi les règles de la démocratie…», a-t-il déclaré, au cours d’une interview accordée au magazine français «Le Point».


3 comments

Write a comment
  1. AZONVE Aline
    AZONVE Aline 1 avril, 2016, 08:44

    Veuillez me contacter pour que je vous apprenne la règle . Merci

    Reply this comment
  2. salam koukousse
    salam koukousse 1 avril, 2016, 09:15

    Le BENIN est ouvert à toutes Etats voulant comprendre les bases de nôtre démocratie

    Reply this comment
  3. Stellly MBERI
    Stellly MBERI 12 avril, 2016, 17:28

    Je suis d’avis avec Alain pour que les béninois nous apprennent la démocratie, parce que ce que nous voyons dans notre pays c’est de « la démocratie dictatoriale » car c’est avec ces mots que je la désigne! J’ai honte de ce que les gens font de mon pays, honte de me proclamer congolais, car dans mon propre pays, je me considère comme un étranger.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils